Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 mai 2014 4 29 /05 /mai /2014 15:48

Non, tu ne rêves pas: après tout, les male tears abondent, en grosse quantité, dès qu'il s'agit de sexisme. Plus exactement, quand on pointe le sexisme de nos gros doigts velus et vindicatifs de féminiss'misandres-haineuses-et-mal-tringlées. Autant faire avec. Le temps qu'on passe à éponger leurs chouineries, à les rassurer, à essuyer la morve virtuelle qu'ils viennent répandre sur les blogs/sites/tumblrs féminiss', on ne le passe pas à lutter, à s'organiser, à réfléchir, à lire le tome final de Grant Morrison présente Batman, on perd à la fois temps et patience, donc laissons couler cette fontaine lacrymale intarrissable.

http://25.media.tumblr.com/7972a9dfad46dd981f3b41f2dbea0542/tumblr_mlzulxIfQi1rl6c79o1_400.gif

Ce qui est assez cocasse (ou désolant) c'est qu'on nous accuse, nous les zaffreuses-sales-et-méchantes misandres de faire sciemment du mal aux hommes, quand on mets les pieds dans le plat. (trad: parler de sexisme)

 Sauf que nous, on en ressort avec les chaussettes mouillées et une bonne migraine (à force de répéter les mêmes choses sans fin), dans le pire des cas. Et les hommes-malheureux-persécutés continuent de geindre, les arpions bien au sec.

A l'inverse, lorsque les misogynes, quand eux aussi se décident à mettre les pieds dans le plat, (et à agir contre toutes ces salopes qui leur pourrissent la vie, féministes ou non) dans le meilleur des cas, ça se traduit par des insultes et des initiatives moisies (du type groupuscules masculinistes-ou, comme j'aime à les appeler, l'amicale des trépanés), dans le pire, par du sang sur les chaussures.

 

 Le 24 mai dernier, un homme de 22 ans a ouvert le feu sur un campus, tuant 6 personnes et en blessant 13 autres, avant de retourner son arme contre lui. La particularité de cette tuerie: la motivation misogyne du passage à l'acte.

Dans un premier temps: tout le monde ou presque s'en fout.

Dans un deuxième: on traite l'affaire en le dédouanant plus ou moins frontalement.

Lire aussi: Portrait du tueur en mec normal

Dans un troisième: tsunami de male-tears.

http://37.media.tumblr.com/eb06aa4923b5cb57b22f372236efd3ec/tumblr_mvmz2rwts01rmgso1o1_400.gif

Résumons un peu: le gars a clairement pondu un manifeste de 140 pages où il dégueule sa haine des femmes. Il se filme déblatérant et annonçant son passage à l'acte, en mentionnant tout aussi clairement sa volonté de vengeance envers les femmes qui ne veulent pas de lui. Il ouvre le feu, tue 4 hommes et 2 femmes, blesse 13 autres personnes, se suicide.

Et il se trouve des hommes pour chouiner et même "le comprendre".

http://www.teen.com/wp-content/uploads/2014/02/only-new-yorkers-would-understand-8.gif

Fig.1: réaction d'hommes qui s'empressent de lancer la machine du "pas tous les hommes", "on est pas tous comme ça". Ce à quoi les femmes ont répondu.

C'est marrant ce truc récurrent, dès qu'on parle de sexisme et de misogynie, de nous rappeler bien fort que "non non non vous, vous êtes pas comme ça". Qu'il ne faut pas mettre tous les hommes dans le même panier. Pourtant, ces mêmes personnes ne s'embarassent pas de tels scrupules quand il s'agit de parler de léfâmes, ce bloc homogène. 

De même, quand un meurtre de masse/attentat/crime/autre n'est pas commis par un non-blanc (1) on isole son cas en plaidant la folie, la maladie mentale ou toute autre raison. Un fanatique comme Breivic motivé par des revendications politiques (qu'il partage avec bon nombres de personnes)  n'a pas porté préjudice aux hommes blancs. Un mec non-blanc (vous avez remarqué comme souvent ce sont des hommes?) ou d'origine étrangère comme celui du marathon de Boston ou Mohammed Merah, on en fait les porte-étendards de hordes étrangères terroristes musulmanoïdes radicales dont la relève attend tapie dans l'ombre de fondre sur l'Occident. Et on demande à toutE musulmanE qu'on a sous la main de désavouer bien haut et bien fort les actes de ces gens-sinon c'est suspect. Quand Emile Louis ou Francis Heaulme ont été arrêtés, personne n'a demandé à tous les hommes blancs de leur âge de confirmer bien haut et bien fort leur désapprobation et de condamner fermement leurs agissements. On a pas eu droit à des discours gerbants sur le thème du "encore un homme blanc, comme par hasard".

Revenons plus spécifiquement aux male-tears.

Non non hein, on sait bien que toi, là, t'es pas comme ça. Mais si tu ressens le besoin de le préciser, c'est peut-être parce que c'est un comportement fort répandu. Non les hommes ne sont pas tous dangereux. La roulette russe non plus, après tout y'a qu'une seule chambre avec une balle logée dedans. Suffit de faire attention, c'est tout. Facile. C'est pas comme si les comportements agressifs et violents, même à des degrés moindres, étaient hyper-répandus.

C'est là qu'intervient la Fig.2: la maladie mentale.

 Je suis pas la personne la plus calée du monde en psychiatrie, ni en maladie mentale.  Logiquement, je ferme donc ma gueule et je laisse parler celles et ceux qui savent. J'ai lu Hamlet et Eloge de la Folie, c'est pas pour autant que je me pose en toc-tocologue éclairée. A la lecture des diverses réactions suite à la tuerie du 24, je pense que je devrais m'y mettre: "le mec est fou, la preuve il est passé à l'acte, il avait ceci, il avait cela, on peut pas le taxer de misogynie, gna gna gna".

L'un n'empêche pas l'autre: un misogyne """fou""" est d'autant plus dangereux puisqu'il passera à l'acte, justement. Ce qui le distingue du misogyne """""sain d'esprit""""". Ca n'enlève rien à la motivation misogyne de son acte. E.Rodger haïssait explicitement les femmes, il s'est cassé le fion à expliquer en long en large et en travers POURQUOI il les haïssait, il a explicitement dit qu'il allait les punir: son acte est dirigé contre les femmes, POINT. Venir chialer en mode "bouhouhou c'que vous êtes vilaines avec un homme souffrant manifestement de troubles mentaux, vous stigmatisez les malades mentaux s'pas bien", c'est DEBILE. Les familles des victimes doivent être outragées de la stigmatisation subie par le tueur, c'est sûr.

Fig 3: misandriiiiiiiiie!

http://37.media.tumblr.com/048ee51fc968e132d51c2535db0583ed/tumblr_n0tbhjifE11rl6c79o1_400.gif

M'explique.

Le commentateur basique subitement expert (appelons-le Jean-Neuneu) a un argument infaillible pour dénoncer la manipulation et la récupération odieuses des non moins odieuses féminazies: il a tué des hommes AUSSI, vous n'en parlez pas par mauvaise foi et/ou parce que pour vous les hommes ne comptent pas. Selon Jean-Neuneu, les féminiss' se sont réunies dans leur caveau encore sanglant de testicules arrachés pour se frotter les mains et faire des " YOUPI YOUPI une tuerie perpétrée par un homme, nous allons pouvoir encore leur cracher dessus MOUHAHAHAHA, sacrifions un bébé mâle à C'thullucette pour bien montrer à quel point on est jouasses!" N'allez pas croire que Jean-Neuneu est subitement très concerné par le traitement médiatique de la maladie mentale et les victimes: il s'en branle comme de son premier slip. Ce que veut Jean-Neuneu, c'est la déqualification d'un crime misogyne, parce que Jean-Neuneu, qui bien souvent gueule avec les autres qu'il n'est pas comme ça, se sent, comme tous les autres, personnellement attaqué dès que l'on parle de misogynie. (d'où son besoin de gueuler qu'il est pas comme ça, et son besoin de dire que NON, un mec qui pond un manifeste anti-femmes et explique que c'est rien que des fieffées salopes et qu'elles vont payer pour ça, on ne peut décemment pas dire qu'il hait les femmes. La logique échappe à Jean-Neuneu)

Une bonne fois pour toutes: que TOI, là, tu ne sois pas comme ça, on s'en fout. On te connait pas, on va pas te filer un cookie et une médaille pour avoir un comportement décent et ne pas avoiner des gens tous les 4 matins. Ce qui pose problème, c'est qu'il y en ait des comme ça. C'est de ceux-là dont on parle puisque ce sont eux qui nous font chier (et nous mettent en danger, et parfois tuent.) Si tu te sens personnellement attaqué, pose-toi les bonnes questions. Et le temps que tu perds à geindre, utilise-le pour réfléchir. Je sais, c'est beaucoup demander.

 

A ce stade, vous pensez sûrement que Jean-Neuneu & co vont effectivement cesser de nous concasser les ovaires, désormais en possessions de faits et de réflexions frappées au coin du bon sens. (je m'auto-félicite pour mon bon sens, j'en ai bien le droit) Ce que vous êtes naïf-ves.

Jean-Neuneu fait preuve de compassion et d'empathie, car voyez-vous, ok oui bon certes je vous l'accorde (Jean-Neuneu est plein de mansuétude) s'pas bien de tirer dans le tas et de tuer jusqu'à ce que mort s'ensuive entraînant un fâcheux décès. (le décès c'est fâcheux, Jean-Neuneu l'admet, la preuve, des hommes sont morts et ça c'est triste, mais ça hein, vous omettez de le préciser, sales misandres aux aisselles broussailleuses) MAIS, NONOBSTANT, NEANMOINS (et là je vous conseille d'enfiler des bottes en caoutchouc et un ciré parce que la tempête de male-tears fonce droit sur vous) faut le comprendre, ce pauvre homme.

http://31.media.tumblr.com/2a2534257e41974ade3b6fef64391e94/tumblr_mfz637h6pQ1reuoiqo1_500.gif

 Ben oui, il était malheureux (sans blague). Pourquoi était-il malheureux? A CAUSE DES MEUFS. Léfâme, ce fléau, était à l'origine de tous ses problèmes: puceau à 22 ans? La faute à ces roulures. Aucune ne voulait de lui? Toutes des putes superficielles qui sautent sur des connards qui les maltraitent au lieu de sortir avec des mecs biens.

Evidemment, ça n'a pas effleuré l'esprit de Jean-Neuneu que la cause de tous les malheurs de cet homme, c'était-tadaaaaa-le patriarcat. Anéfé, c'est bien le patriarcat qui:

impose l'idée selon laquelle être encore puceau à l'âge vénérable de 22 ans est MAL.

Dicte aux hommes (les vrais, les hétéros) d'avoir des lâfames, si possible beaucoup, si possible des bonnes selon des critères bien crades et décrète que ceux qui n'ont pas plein de lâfames conformes aux normes édictées par ce même patriarcat sont des ratés.

Les enjoint à la virilité.

Les hommes sont aussi victimes du patriarcat, mais MOINS que les femmes. D'où leur volonté farouche de préserver un système qui les oppriment AUSSI, mais leur fait miroiter une hypothétique place au soleil: vous êtes un homme, sortez-vous les doigts, faites comme ci comme ça et ça roulera pour vous. Oui parce que c'est pas vous le problème, ce sont les lâfâmes, ça tombe bien, des spécialiste en femellogie ont décortiqué pour vous le fonctionnement de ces créatures, qui sont comme chacun le sait TOUTES LES MEMES.

Selon Slate, E.Rodger était un afficionado de PUAHATE.com, le service après-vente des sites de PUA (Pick Up Artist, y'a un lien dans l'article) où se retrouvent si j'ai bien compris les ceusses qui sont colère rapport à l'inefficacité de ces "méthodes" (sans déconner) Les communautés de PUA se sont vites dédouannées en affirmant que justement, elles existaient pour éviter ce genre de drame et aider de pôvres hommes exclus du marché de la drague. Ne riez pas, ils doivent en être réellement persuadés. (2)

Bref. Je ne reviendrai pas sur l'incohérence des propos (bien mise en exergue dans le texte de Denis Colombi linké plus haut), en revanche je vais en rajouter une couche sur les Nice Guy.

Reprenons en guise d'exemple Jean-Neuneu (il vous aurait presque manqué, avouez)

Jean-Neuneu pense qu'il est un exclu du "marché" de la gaudriole. Jean-Neuneu, en bon petit produit du patriarcat qu'il n'a jamais remis en question, pense que son pénis lui donne droit d'office à du sexe et/ou à de l'amour ou même les deux.

Jean-Neuneu est gentil, parce que sa mère, une redoutable infiltrée du GRAND COMPLOT FEMINAZI, a fait de lui une lavette et a mis sous clé ses testicules le jour où elle lui a appris qu'il fallait être gentil avec les femmes. De fait Jean-Neuneu est gentil avec les femmes parce qu'il se dit que si il est gentil, il aura légitimement le droit de mettre son frifri dans un ou plusieurs frafras.

Jean-Neuneu idéalise dans un premier temps les lâfâmes et les fout sur un piedestal (ces créatures merveilleuses qui donnent la vie TOUTES SANS EXCEPTION et sans qui tu crèverais de faim vu qu'elles te font à manger et qui ramassent tes chaussettes même si c'est leur rôle mais bon quand même c'est chouettos, et qui sont toutes des princesses qui ne font pas caca et qu'on va délivrer et qui nous seront éternellement reconnaissantes. Oui Jean-Neuneu a du mal avec la ponctuation et utilise beaucoup trop de pronoms relatifs, aussi)

L'ennui, quand tu colles quelqu'un sur un piedestal, c'est que le jour où il/elle en tombe, ça fait mal. A tout le monde.

Jean-Neuneu un beau jour craque sur Josiane. Il ne lui avoue SURTOUT pas ses sentiments: logique, Jean-Neuneu SAIT qu'il va se faire jeter s'il fait des avances à Josiane, à Ursule ou à Madame Michu, il n'a pas l'assurance de ces mecs qu'il taxe de connards mais qu'il envie avec force fiel et moult bave (Jean-Neuneu est sujet aux ulcères). Donc Jean-Neuneu décide de devenir ami avec Josiane, et le reste suivra tout seul. Josiane va lâcher Gros-Con, et s'apercevoir que Jean-Neuneu est son âme soeur. Et pour remercier Jean-Neuneu de toute cette gentillesse dont il a fait preuve jusqu'à maintenant, elle l'invitera cordialement dans sa culotte.

Malheureusement, Josiane n'est pas télépathe. Elle ne sait pas que Jean-Neuneu, qui, rappellons-le, ne se déclare pas, a envie de la bricoler/est fou amoureux d'elle. Josiane continue donc sa petite vie avec Gros-Con (elle couche avec lui, c'est FORCEMENT un gros con qui la maltraite) et Jean-Neuneu se morfond. Ben oui, Josiane croit avoir affaire à un ami. Et la sentance tombe pour Jean-Neuneu, la bombe à neutrons des Nice Guy: il s'est fait méchamment friendzoner.

Jean-Neuneu est chonchon: c'est vrai quoi, il a tout fait pour être ami avec Josiane (amitié non-désintéressée de surcroît, la classe à Végas) et cette dinde le voit comme un ami. Y'a de quoi se les arracher et se les mordre, si elles n'étaient pas déjà écrabouillées sous les talons aiguille de cette ingrate greluche.

Jean-Neuneu se secoue, et décide queçapeupudurer. Il se rencarde sur les sites de PUA, qui lui apprennent de bien belles choses:

les femmes aiment les connards.

Les femmes cherchent un mâle alpha pour se reproduire, c'est dans leurs gènes.

Le consentement des femmes, on s'en fout.

Jean-Neuneu décide de devenir un connard, comme ça lui aussi il pourra serrer plein de meufs.

Mais attention, pas n'importe lesquelles.

Oui, Jean-Neuneu déplore la superficialité de ces grognasses, qui ne s'intéressent qu'au physique avantageux.

Jean-Neuneu en a ras le bonnet des films qui mettent en scène des mecs physiquement "pas terribles" ou du moins, éloignés des critères habituels, et qui arrivent à se faire la jolie fille grâce à leurs qualités humaines.(3) Il sait bien que c'est tout des conneries, dans la vraie vie, ça marche pas. Sinon les jolies filles se rueraient sur lui, et ça se bouscule pas au portillon, là. Menterie, remboursez.

Pourtant, Jean-Neuneu convoite uniquement des lâfâmes correspondant aux critères de beauté actuels. Si un gros tromblon venait voir Jean-Neuneu et lui demandait de sortir avec elle, Jean-Neuneu l'enverrait promener au profit de la plus bonne de la plus bonne de tes copines, une vraie biatch des magazines. Sauf que Tromblon, elle, va essayer de changer pour Jean-Neuneu, se persuader que le problème vient d'elle, et ne va certainement pas se pointer dans une fac et tirer sur tous les Jean-Neuneu pour les punir de ne pas avoir voulu d'elle.

Variante: Le Jean-Neuneu-Geek. Cette version est persuadée que les bonnes meufs ne peuvent pas partager ses centres d'intérêts (trop subtils pour elles, si elle est belle, elle peut pas être assez intelligente pour être geek(4)) et que seules les mochetés sont de "vraies" geeks. Mais ça ne leur pose pas de problème de taxer les femmes de superficialité.

Cette situation est fort bien illustrée dans une scène de The Social Network.

En somme, Jean-Neuneu est intimement persuadé que toutes les lâfâmes ne veulent pas de lui parce que celles qu'il convoitent ne veulent pas de lui. Il ignore les lâfâmes qui peut-être veulent de lui, car pour lui, ce ne sont pas des lâfâmes telles qu'il les conçoit.

Après avoir chougné chez et sur les féminiss' (c'est pas cher et ça détend) Jean-Neuneu va se chercher des excuses pour justifier son comportement machiste.

Il va alors se poser en victime. Et c'est ici qu'intervient le Houellbecquisme. Situons zun peu voulez-vous.

Houellbecq est un bon écrivain comme moi je m'appelle Huguette. S'il se contentait d'écrire avec ses pieds, ce ne serait rien, mais il est raciste et sexiste en prime. Malheureusement, son torchon Extension du domaine de la lutte est considéré comme le manifeste des exclus du marché du cul avec ou sans sentiments. Pondez un titre pompeux et partez d'une évidence (la société est pourrie-la preuve, elle consacre des gens comme Houellbecq-tiens, voilà une autre porte ouverte si tu veux l'enfoncer) et alignez des poncifs et arguments qui schlinguent plus qu'une tarte à la merde oubliée dans un micro-onde à conneries.

Effectivement la société exclut. Tout le temps, sur le plan économique, racial, sexuel. Pour tout. Virginie Despentes l'explique très bien dans KKT, en parlant des grosses, des moches, des tarées, des "exclues du marché de la bonne meuf." Elle explique également que cette exclusion est une conséquence directe du patriarcat et pourquoi il faut le combattre. (Surtout que celles qui font partie du marché de la bonne meuf seront également victimes de violences machistes à des degrés divers.)

Sur Chronik d'un Nègre Inverti, le texte en 3 parties J'emmerde votre liberté explique (très bien) aussi ces phénomènes d'exclusion, reproduits inconsciemment dans les milieux sensés déconstruire ce système.   

Rien de tel chez l'autre débile et ses adeptes. Eux ne remettent pas en question le système permettant ces exclusions, ils se contentent de chouiner "j'en ai marre de pas avoir droit au bonheur parce que je suis moche/pauvre/autre, léfâmes sont de vraies salopes et me doivent du sexe à moi aussi." Ils ne font que reproduire un shéma hétéronormé phallocrate: contrairement aux deux exemples précités, ils ne sont pas en colère contre le système, il ne le remettent pas du tout en cause. Ils sont en colère parce qu'ils restent à la porte du monde merveilleux des mâles dominants. Dès qu'ils y accèdent, ils s'en foutent des inégalités, de quelque nature que ce soit. Et ils sont d'autant plus chafouins qu'ils pensent légitimement y avoir droit de par leur statut de mâle. Ils ne questionnent nullement l'injonction permanente au bonheur, et pourquoi ce bonheur doit obligatoirement passer par la relation amoureuse (hétéro)

 

Des Jean-Neuneu ont affirmé sans honte que si les filles avaient fait un petit effort, elles auraient pu apprécier un mec (qui n'allait jamais vers elle vu qu'il disait que de toutes façons elles le jetteraient) qui les considéraient comme des "salopes coincées" (avec un sens certain de l'oxymore) et qu'elles n'en seraient pas là. Et par là, on doit comprendre "mortes".

 

Jean-Neuneu ne va pas obligatoirement s'acheter un automatique et cartonner des femmes. Jean-Neuneu se contentera de baver des inepties, de se plaindre encore et encore, de ressasser sa haine des femmes sans admettre qu'il hait les femmes, bref Jean-Neuneu va tranquillement maintenir le patriarcat, le machisme, la misogynie bien au chaud. Et il trouvera que finalement, un mec qui ouvre le feu devant une sororité, même si c'est triste, les femmes l'ont bien cherché quand même.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Note de service: L'un des arguments (frelatés) des producteurs de chouine est le suivant: "vous dites qu'il faut déconstruire la virilité et les injonctions, mais vous stigmatisez les hommes qui pleurent."

Non. On ne stigmatise pas les hommes qui n'ont pas peur de pleurer (vivant moi-même avec une créature qui pleure devant des dessins animés, devant West Side Story alors qu'il l'a vu 541 fois, devant des films avec des animaux qui meurent et devant les play-offs de la NBA dès que Lebron James se casse un ongle,  je suis mal placée pour le faire), de ne pas se comporter en "bonhomme". Ce que l'on fustige, ce sont les ouin-ouin perpétuels (marche aussi avec les white-tears) des dominants qui veulent tirer la couverture à eux et sentent personnellement visés comme si le monde tournait autour de leur petit nombril.

 

(1) Apparament E.Rodger était d'origine asiatique, mais identifié comme blanc, notamment par son nom et son statut social. Ce qui tue l'argument "il a fait ça parce qu'il était blasé-euphémisme-de la représentation raciste et sexiste des hommes asiatiques". Lui-même ne se prive pas sur le plan racisme, puisque son manifeste contient des lignes concernant ces femmes blanches qui préfèrent sortir avec des Noirs. (sic)

(2) Je ne linkerai pas de sites de PUA, je suis pas équipée pour fouiller dans le sanibroyeur de l'internet.

(3) Encore une fausse équivalence: les femmes au physique non-conforme ne se tapent jamais les beaux-gosses à moins de changer. Au final c'est plutôt avantageux pour les hommes. Encore.

(4) Vais sûrement (si je trouve le temps) faire un article plus ciblé sur ce que Lau et moi-même nommons Le Paradoxe Geek.

 

 

 

Repost 0
Published by Ficus
commenter cet article
24 mai 2014 6 24 /05 /mai /2014 17:53
Salut.
La forme?
Aujourd'hui nous allons causer Block-buster de Super-héros et représentation. PrêtEs?
http://media.tumblr.com/tumblr_mcmvv26cfK1rsw1yf.gif
J'avais déjà abordé le sujet de la représentation des non-blancHEs et plus particulièrement des NoirEs. Ici, il sera plus précisément question d'un genre cinématographique et du support culturel dont il découle.
Round I: Blackgnarok (jeu de mots le plus pourrave de l'histoire du jeu de mot pourrave juste après Blacula. Film nanardo-cool de Blaxploitation)
 http://girlofgeek.files.wordpress.com/2014/05/thor.gif
Souvenez-vous, en 2011, sortait Thor-tout-court, grosse machine patapouf vaguement lyrique et parfaitement inregardable (ou alors avec des lunettes de soleil, les 10 premières minutes de film m'ont aveuglée) et, ça n'a pas loupé, des gens (les gens, ce fléau) se sont mis à gueuler que c'était-pas-dieu(d'Asgard)-possib'-trahison-menterie-caca-boudin car anéfé: Heimdall était joué par Idris Elba. Un Noir joue un Dieu Nordique. SACRILEGE.
http://ionetheurbandaily.files.wordpress.com/2014/02/idris-black-actor-gif.gif?w=500&h=253
(Pardon, j'étais partie essorer ma gaine-culotte)
 Nous apprenions alors qu'un personnage MYTHOLOGIQUE avec des POUVOIRS SURNATURELS dans un monde tout aussi MYTHOLOGIQUE, réinvesti par des scénaristes de COMICS puis utilisé dans UN FILM DE FICTION nuisait à la crédibilité de l'ensemble, s'il n'était pas un grand machin blond au poil soyeux. Evidemment, un autre Dieu nordique (joué par un Australien d'ailleurs mais là bizarrement personne ne chouine) débarqué sur terre au XXIe siècle avec un gros marteau, c'est toutafé crédible, j'veux dire, ça arrive tous les 4 matins, moi-même je ramasse constamment des dieux nordiques sur ma place de parking (si seulement). De plus, que cette personne soit hétéro alors qu'elle vient du Pont le plus gay de l'autre monde...(pardon, ça c'est mon interprétation perso. Reprenons)
http://media.giphy.com/media/YL32RkOXMlo8U/giphy.gif
Thor s'apprêtant à passer Le Bifrost, littéralement, "le Bi gelé". TIENS TIENS TIENS....(toi aussi réécris la légende)
 
 L'argument "crédibilité" est brandi bien haut dès que l'on évoque un personnage joué par un acteur non-blanc, ou le manque de non-blancHes dans une fiction (héroïc fantasy/sci-fi etc). Des dragons, des super-pouvoirs, des morts-vivants, l'oeil-de-Sauron et tout le bordel c'est crédible voyez vous (moi-même tous les 4 matins je passe devant le Mordor, c'est sur ma ligne de bus) , mais des non-blancHes non.
 Ok.
Surtout que contrairement à ce que pensent les défenseurEs de la crédibilité, la mobilité d'un pays à l'autre (et conséquemment, la migration et le multiculturalisme, cette abomination qui donne des sueurs froides à nos crevures-pas-racistes) n'était pas aussi marginale qu'on le pense (1) A les entendre on croirait que mettre des non-blancHes dans ces films et/ou séries fantasy seraient aussi incongru que d'y mettre des téléphones cellulaires ou des Fiat Panda. Les non-blancHEs avaient pas encore été inventéEs, au Moyen-Age/dans l'Antiquité, ce doit être ça.
Kenneth Branagh, le réalisateur de Thor-tout-court, est coutumier du fait: dans son film Beaucoup de bruit pour rien (1993), Don Pedro d'Aragon est joué par Denzel Washington. Et-ô surprise-ça ne change strictement rien à l'histoire ni à la qualité ni à la "crédibilité"de l'oeuvre (la pièce ayant été, comme Hamlet du même Branagh, transposée au XIXe siècle)
Et puisqu'on parle de Shakespeare, pourquoi personne ne trouve rien à redire aux adaptations d'Othello
George Cukor (1947): Othello joué par Ronald Colman, un acteur britannique blanc.
Orson Welles (1952): Othello joué par Orson Welles, un acteur américain blanc.
Stuart Burge (1965): Othello joué par Sir Laurence Olivier, un acteur britannique blanc.
Sergueï Ioutkevitch (1955): Othello joué par Serge Bondartchouk, un acteur soviétique russe blanc.
Joseph Papp (1979): Othello joué par Raul "Gomez de la famille Adams" Julia, un acteur portoricain identifié comme blanc.
Il faut attendre 1981 et le film de Franklin Melton (sorti direct en vidéo, comme celui de Papp) pour qu'Othello soit interprété par un acteur noir, William Marshall.
Entre temps: Franco Zeffirelli (1986) Othello joué par Plàcido Domingo, un acteur et chanteur lyrique espagnol blanc.
Et 1995 pour qu'au cinéma, Othello soit un acteur afro-américain un peu connu: Laurence Fishburn.

 

 
 Othello a été le festival du Blackface pendant tout ce temps, mais là, personne pour s'offusquer.
Dans le cas de Thor, l'un des arguments (hypocrites) étaient: "ouais mais ils ont mis un Noir comme caution-quota, c'est ridicule".
1) Ne vous plaignez pas, il n'a qu'un rôle secondaire. (comme beaucoup d'acteurs non-blancHes dans beaucoup de films.) Vous serez pas traumatiséEs outre-mesure devant le spectacle (scandaleux) d'un non-blanc évoluant au milieu de blancs. 
 2) Même si c'est à des fins mercantiles-attirer le plus de monde possible pour vendre le plus de places de cinéma et de produits dérivés possibles- à un moment, c'est plutôt positif de voir un acteur noir prendre place dans une mythologie blanche. D'inclure les non-blancHes dans les mythes fondateurs occidentaux (les plus représentés), de les faire participer à une histoire commune et également à une histoire ancrée dans la pop-culture qui jusque là ne comptait pas tant de non-blancHes que ça. Et si les gaminEs noirEs qui ont vu Thor jouent à être Heimdall dans leurs jardins, et si pour une fois les non-blancHes ne sont pas spectateurs-trices d'histoires de blancHes mais une (infime, faut pas charrier) partie de cette histoire, je vois pas bien le problème que ça pose. Si vous ne voulez voir que des blancHEs dans un film et vous identifier, vous avez 95% de la production cinématographique mondiale à votre disposition.
3) Kenneth Branagh privilégie avant tout l'acting au sens shakespearien du terme: peut-être qu'il a vu un très bon acteur et non "un acteur noir" en la personne d'Idris Elba, qui plus est bankable.
 
Round 2: Les 4 Fantastiques
Souvenez-vous, en 2005 et 2007, Les 4 Fantastiques ont eu droit eux aussi à leur adaptation ciné. Outre l'exploit d'être moins bons que la série animée de 2006 (avec Namor <3) ces films présentaient l'inconvénient du double casting problématique: Johnny Storm était jusque-là interprété par Chris Evans, désormais connu en tant que Lexomil patriote en collants bleus.
http://static.comicvine.com/uploads/original/11111/111119363/3729765-6731360260-37020.gif
 Tu es chiant sur papier, tu es chiant sur pellicule, le seul moment où tu as été un peu moins chiant c'était dans le cross-over Civil War, mais TU ES UN PUTAIN DE LAXATIF ETOILE (au cas où vous ne l'auriez pas deviné Captain America me fait passablement chier)
 Comme la mode est aux reboots (Spider-Man y a eu droit, les X-men dans une certaine mesure, et chez DC Batman également-grâce estoye rendue, ainsi que Superman-grâce estoye rendue au génie qui a eu l'idée d'embaucher Henry Cavill pour faire de ce film un soft-porn) les Fantastic Four vont également être rebootés en 2015. Et là, horreur, abomination, consternation et larmes de sang: l'interprète de Johnny Storm le pyromane est NOIR.
http://media0.giphy.com/media/IyFBbg97qPN3q/giphy.gif
 Le sémillant Michael B. Jordan, vu dans Chronicles (un autre film de super-héros. En quelque sorte) a été casté aux côtés de Jamie Bell, Miles Teller, Kate Mara et Tony Kebbell.
Autant l'idée d'un Dieu nordique interprété par un Noir, je pouvais-vaguement-comprendre les réactions racistes ("hein mais nan on est pas racistes on est des puristes!" Ben qu'un perso change de couleur ça change pas fondamentalement sa personnalité et son histoire, à moins de considérer que la couleur de peau influe sur le comportement d'une personne, ce qui est une théorie essentialiste foireuse...doooonc...tu auras compris de toi-même) autant un personnage comme La Torche, j'ai beau chercher, je trouve pas.
M'explique.
On peut objecter plein de choses à ce casting-si on en a quelque chose à carrer des 4 Fantastiques et si on aime bien objecter les castings-pour mémoire, les mêmes promptEs à objecter ont copieusement villipendé le choix d'Heath Ledger en Joker et heu...rappelez moi comment ça s'est terminé déjà?
http://img3.wikia.nocookie.net/__cb20120819170338/deadliestfiction/images/9/94/Joker_gif_7.gif
 
 Certes, Jamie "Billy Elliott" Campbell peut sembler incongru en Chose. Mais peut-être ce reboot utilise-t-il justement l'incongruité de son physique comme élément narratif. Certes, Miles Teller, à peine âgé de 27 ans (soit 10 ans de plus que moi-QUI A RICANE DANS LE FOND? QUI???) dans la combinaison de Reed Richards, le chef de la bande, peut dérouter. Là encore, reboot-jeunesse-remember-Baby-Xavier dans X-Mens Origins. Certes encore, parce que je suis pas contrariante, Tony Kebbell peut sembler un peu léger pour endosser le rôle de Fatalis. Mais que La Torche soit noire? ET ALORS?
J'ai lu ça et là que ça niquait complètement la généalogie: Johnny est le frère de Susan "Sue"Storm, la femme invisible. Qu'un frère et une soeur soient respectivement capables d'autocombustion et d'invisibilité, ça ne pose aucun problème de réalisme, (n'effet ça arrive tous les 4 matins, moi-même...mais nous nous égarons)  Nonobstant qu'ils soient de couleur différente, ça c'est inadmissible.
La Logique dans toute sa splendeur.
Au risque de vous décevoir: on peut toutafé être issu d'une même famille et partager un certain nombre de gènes et d'atavismes plus ou moins heureux tout en ayant une couleur différente. J'ai moi-même des demis frère/soeurs blancHEs (que je connais pas) Suffit d'avoir un parent blanc ou un parent noir et le tour est joué. Et on peut toutafé avoir des frères et soeurs non-biologiques de différentes couleurs. Z'avez vu les chiards de la tribu Jolie-Pitt? Bref, il y a plein d'explications rationnelles. Et quand bien même, que cela vous chagrine au nom de la rationalité quand vous laissez obligemment cette même rationalité au placard pour d'autres détails (comme les super-pouvoirs et les surfers extra-terrestres), cela signifie que le problème vient de votre ethno-centrisme et non du film. Le seul reproche que l'on pourrait faire, c'est de n'avoir pas poussé la logique jusqu'au bout et d'avoir choisi une actrice noire pour interpréter Susan Storm. Très étrangement, la non-conformité raciale ne pose aucun problème quand elle est opérée dans l'autre sens.
 
De plus: l'univers Marvel est particulièrement protéiforme. On y revient à la vie en 3 coups de cuiller à pot, on y fait à peu près tout et n'importe quoi, on y voyage dans le temps, l'espace et la Meurthe-et-Moselle (ouais non quand même pas y'a des limites à tout) aussi les personnages racisés ne devraient pas faire l'objet d'autant de levées de boucliers (de Captain America): prenons par exemple la jurisprudence Nick Fury.
http://media3.giphy.com/media/PnwcgZJZ8jdbq/giphy.gif
 Coucou.
 
 A sa première apparition (1963) et pendant un bout de temps, Nick Fury était blanc. Les auteurs d'Ultimate, suite à une blague, en ont fait un personnage noir. (Le personnage à qui on demandait qui il verrait pour son adaptation ciné avait répondu "Samuel L.Jackson") Sachant qu'Ultimate est spécialisé dans les mondes alternatifs et les suite-mais-pas-vraiment (pour aller vite), Nick Fury est tout naturellement devenu noir, et pas seulement à partir de 2011 (première apparition de Nick Fury Jr, ben oui le Nick Fury I est né en 1920, il doit commencer à sucrer les fraises), puisqu'on trouve des récits non-Ultimate antérieurs avec Nick Fury noir. Celui qui a été choisi pour être porté à l'écran dans les films Marvel (même si je préfère sa successeure, Maria Hill, surtout dans les histoires Bendis/Bachalo mais c'est une question de goût et puis surtout on allait pas mettre une gonzesse à la tête du S.H.I.E.L.D dans les films, faut pas déconner, elle est à sa vraie place de tâcheron dévoué dans Avengers) Comme quoi, c'est crédible et possible et respectueux du support d'origine.
Citons également pour le plaisir: Danielle Moonstar, une native-américaine momentanément Valkyrie. (une Indienne chez les Vikings, beurk)  Elisabeth Braddock aka Psylocke, la soeur de Captain Britain, une Anglaise devenue Japonaise (sans doute l'histoire la plus capillotractée des X-men). Northstar (Jean-Paul Baubier aka Véga en français) marié à un Afro-américain, Idie Okwondo (Oya), Sooraya Qadir (Dust), Kamala Khan (Miss Marvel), John Proudstar (Thunderbird) et James Proudstar (Warpath), Sunfire, Surge, Solar, Bishop, Luke Cage, Blade...bref une très grande diversité raciale et sexuelle (on ne compte plus les LGBTQI chez Marvel, sachant que selon les versions, certains personnages hétéros deviennent bi ou gay:
ex 1: dans un arc, Colossus (Piotr Rasputin) est bisexuel et en couple avec Northstar-il se fâche avec Kurt Wagner d'ailleurs, (Nightcrawler/Diablo), sensé représenter la bigoterie catho.
 Ex 2: dans un monde parallèle, Wolverine (moustachu) est en couple avec Hercules.)
La question est donc de savoir pourquoi, en dépit d'un univers aussi riche, on se contente de ne montrer que des personnages blancs (et hétéros) (2) et pourquoi, dès qu'il s'agit d'introduire de la diversité-et faire en sorte que les spectateurs-trices non-blancHEs soient un peu représentéEs-à des fins mercantiles certes m'enfin c'est déjà mieux que rien-les spectateurs-trices blancHEs se sentent léséEs. (S'pas comme si elles/ils avaient moyen de s'identifier dans la majeure partie des productions occidentales pourtant. )
Pourquoi Storm (Ororo Munroe, Tornade), un élément très important du X-universe, se retrouve cantonnée à un rôle plus que secondaire dans les films de la franchise éponyme. Et pourquoi T'challa (Black Panther), un héros très intéressant à plus d'un titre et ex-mari de la prédédente (lisez Schism pour comprendre. Snif) qui devait être adapté en 2014, croupit encore dans la boîte à idées.
Pourquoi nous reboote-t-on jusqu'à plus soif certaines histoires et pas d'autres? Pourquoi l'horrible Spawn de 1997 n'a-t-il pas été rebooté? (Pitiéééééééééé) Et qu'on ne nous sorte pas l'excuse du "c'est pas du Marvel/DC"(3) puisqu' Hellboy (Dark Horse Comics) et sa suite ont cartonné.
Tout comme Blade et ses séquelles, pourtant issu du catalogue Marvel, que personne n'a pensé à rebooter, tiens, quand on nous ressert du Spider-Man alors que les films de Sam Raimi ne datent pas des callendes grecques non plus.
Dans le cas d'une héroïne non-blanche n'en parlons même-pas. Côté DC, on commence tout juste à se remettre de l'affreux Catwoman. Pourquoi, au lieu de nous servir du Superman & Batman dont on a été raisonnablement abreuvéEs (et pourtant, si y'a bien quelqu'unE sur cette planète qui balance son pognon avec enthousiasme à la simple évocation de Batman, c'est moi) ne tente-t-on pas de réhabiliter Catwoman, surtout une Catwoman non-blanche, proche d'Eartha Kitt et de la version Year One (où elle ressemble à Grace Jones)(4)
Quand il s'agit de comics, on s'aperçoit rapidement que le cinéma est à la traîne. Outre le progressisme de Marvel, on assite à une évolution certaine chez DC, considéré (à raison) comme plus à droite: une femme trans dans Batgirl (dont les aventures dans Batman Saga ont été prises en charge par une scénariste, mine de rien, ça change beaucoup de choses, notamment en ce qui concerne le Male Gaze, l'évolution est palpable), Nightrunner dans Batman Inc, etc. Bien que Batwoman n'ait pas eu droit à son mariage. Triste.
 
 Pour en revenir à la question strictement représentative des non-blancHes dans la pop-culture, elle devient problématique dès qu'il s'agit de fantasy. Prenons une série gnangnan-cucul assumée: Once Upon A Time. Etonnament, en dépit d'un récit fondé sur le true-love-ever-after (tu le sens le dégueulis de poils de bisounours?) très traditionnaliste, cette série fait oeuvre d'une certaine intelligence: ainsi, de nombreux-ses figurantEs sont non-blancHes, même dans le Monde des Contes, et pas dans des rôles de larbins, avec des tenues-choucroutes moches de rupins locaux. Si les non-blancHes sont cantonnéEs à des seconds rôles (comme Tamara la fourbasse) il est réjouissant de voir un Lancelot noir, ou une Raiponce et sa famille noirs également. (5)
http://media.melty.fr/article-2123411-ratio193_900-f1395566844/once-upon-a-time-saison-3-episode-14-raiponce.jpg
Comme l'indique le titre de l'article linké sur Lancelot, "des dragons et de la magie, ok, un Lancelot noir, kwouaaa?" C'est, s'il en fallait, la preuve que le blanc est la norme, et que le/la destinataire blancHE, habituéE à ce que tout produit culturel lui soit proposé en fonction de lui/elle, trouve qu'on dénature une légende/un mythe/une histoire en la réécrivant de façon non ethno-centrée.
NB: dans la collection kitshouillerie de conte de fée, je recommande Cinderella (1997) avec Brandy, Whoopi Goldberg et Whitney Houston (RIP)
Une preuve que l'on pense naturellement "blanc" quand il n'y a aucun marqueur racial? Le personnage de Dean Thomas. (Harry Potter) A AUCUN moment dans les livres, sa couleur de peau n'est mentionnée (contrairement à Blaise Zabini, Angelina Johnson et Kingsley Shackelbot-qui dans le film a été transformé en Marabout-Doudou-retour-de-l'être-aimé-sous-24h-envoûtement-par-téléphone. Bien joué) L'auteure JK Rowling a précisé qu'il s'agissait d'un garçon noir car l'équipe castait de jeunes blancs. Don't act.
http://img1.wikia.nocookie.net/__cb20091229030144/harrypotter/images/7/77/Alfie_Enoch_(Dean_Thomas)_HP4_screenshot.JPG
 
 Vous l'aurez compris, quand il s'agit de représentation-et surtout dans les comics-mieux vaut pour l'instant se cantonner aux versions papier. Et afin de finir en beauté, ambiance cannoise oblige, voici un mythe gréco-latin revisité avec des non-blancHes (hérésie) et qui pourtant, est un bon film. Allez comprendre.

 

 
 
 
 
(1) Je fais référence ici à un commentaire d'une historienne que Mirion Malle a reproduit dans ses propres comms, expliquant très bien tout ça, donc oui, vous devez vous fader les comms, mais l'article en lui-même est très bien et pile dans la problématique qui nous préoccupe.
(2) Même quand ils ne le sont pas: Constantine, le héros d'Hellblazer d'Alan Moore-coeur-coeur-bisou est bisexuel, mais dans le film de 2005, il est hétéro.
(3) Spawn est une création de McFarlane pour Image Comics, édité chez Semic en France (qui a édité aussi DC alors hein...) Et c'est un putain de bon comics même si ça part un peu dans tous les sens ces derniers temps. Qui mériterait amplement une adaptation, ne serait-ce que pour faire oublier John Leguizamo en Violator. Et pourtant dieu sait que j'aime cet acteur.
(4) Et ne parlons même pas de Wonder Woman, qui en dehors de sa série et des dessins animés n'a jamais eu droit à rien.
(5) Et puis y'a Mulan aussi <3
Repost 0
Published by Ficus - dans le cinémaaaaa
commenter cet article
1 mai 2014 4 01 /05 /mai /2014 18:27

Bonjour. La forme?

Je me suis aperçue que le 11/04 en fait c'était l'anniversaire de mon blog. 4 ans déjà, ça nous rajeunit pas Mâme Michu.

http://31.media.tumblr.com/60f90bfae10d7ba0d9e1bda8f4864a5c/tumblr_ml9cllY4fV1refr1ho1_500.gif

Même si j'ai du retard (un petit peu), que cela ne nous empêche pas de commémorer dans la joie et la bonne humeur.

http://4.bp.blogspot.com/-lMMcIfFOqAo/UIgjan_P0OI/AAAAAAAAFnI/P1QXZM_AGZ8/s1600/moveyourbodybatfamily.gif

 (Je sais, j'avais dit que j'arrêtais, mais je suis faible. Laissez-moi tranquille)

Voici donc pour vous dévoilées les dessous (affriolants) de la Ficusphère. Enjoy it.

 

Quand j'ai commencé à écrire sur un blog à-moi-toute-seule y'a 4 ans:

 http://24.media.tumblr.com/tumblr_lkzy9cHVbn1qe84e8o1_500.gif

Quand on me dit qu'un de mes articles est "super-violent":

 http://i.imgur.com/vkIzLbg.gif

Quand Monsieur Ficus me mandate pour traquer les contenus sexistes/racistes/caca-boudin de son blog:

 http://i.imgur.com/JnOgHRe.jpg

Quand Monsieur Ficus rouspète tout seul devant la tv quand il tombe sur un contenu sexiste/raciste/homophobe (liste non exhaustive) et qu'il se met à gueuler plus fort que moi:

 http://www.geeksraisinggeeks.com/wp-content/uploads/2013/12/Victory.gif

    L'effet produit par l'orthographe de Monsieur Ficus en commentaires:

 http://auto.img.v4.skyrock.net/2901/77882901/pics/3183495593_1_8_y0YxGBna.gif

 

Quand je discute par mail avec d'autres bloggeuses:

 http://37.media.tumblr.com/tumblr_lrsirjZgMn1qczbido1_500.gif

Quand j'espionne ce qu'on dit de la Ficusphère sur Twitter (jesuis toujours pas sur twitter, désolée)

 http://i.imgur.com/UV7phTg.gif

Quand je découvre que Fred Alpi a retweeté un de mes articles:

 http://cdn01.cdnwp.celebuzz.com/wp-content/uploads/2013/09/03/beyonce-4.gif

Quand je lis ce que Tanxxx tweete au sujet de mon blog:

 http://25.media.tumblr.com/tumblr_me7qp5wKjZ1rk2m5ao1_500.gif

Quand Tanxxx commente mon blog:

  http://2.bp.blogspot.com/-Z-Lng9OelxY/UW3aP8M0t2I/AAAAAAAAApU/Pg9A0a7-Mdw/s400/maeby.gif

Quand d'autres bloggeuses commentent mon blog:

 http://auto.img.v4.skyrock.net/1731/32171731/pics/2874647102_1.gif

D'une manière générale, quand des gens que je lis régulièrement parlent de mon blog:

 http://0-media-cdn.foolz.us/ffuuka/board/wsg/image/1394/77/1394776287562.gif

Quand je lis  Vive le Feu:

http://media.tumblr.com/0788970d7f39b8c3e3b2e13c65009519/tumblr_inline_mj82coKdrn1qz4rgp.gif

(Et comment je me sens après, en comparaison):

  http://www.isdagram.com/wp-content/uploads/2013/07/hodor.gif 

 

Quand 3 bloggeuses que je kiffe s'unissent pour faire un site:

 http://24.media.tumblr.com/f91b190c50e6169729ca11a8bece5344/tumblr_mfi9fgCgLm1qgd1r5o1_500.gif

 

Quand on se retrouve IRL avec La Bonne Fée:

 http://i.kinja-img.com/gawker-media/image/upload/s--vm3MKrCf--/18yqlxmtlwt4sgif.gif

Quand Ma Mère adorée de substitution partage un de mes billets:

 http://www.wonderlandmagazine.com/wp-content/uploads/2013/06/tumblr_mmp60sw3Fx1qzgy3do1_500.gif

Quand Ma Mère Adorée de substitution m'appelle juste après la mise en ligne d'un billet véner parce qu'elle s'inquiète:

http://i.imgur.com/5v7mL.gif

Quand je discute avec Garance Lobotomie sur FB:

 http://www.mlponline.net/attachments/7481__safe_shipping_lesbian_animated_lyra_bonbon_bon-bon_lyrabon_artist-keanno-gif.3351/

Les autres gens quand on discute avec Garance Lobotomie sur FB:

 http://img1.wikia.nocookie.net/__cb20131008095347/glee/images/6/62/Awkward-Unique.gif

Quand je vois les publications sexistes/misogynes/moisies de certains contacts FB sur le Mur de Monsieur Ficus:

 http://static.comicvine.com/uploads/original/11111/111115681/3071685-8024720362-tumbl.gif

Quand Monsieur Ficus voit passer du contenu facho sur son Mur (souvent des hoaxs) :

 http://25.media.tumblr.com/tumblr_m1iaiuEbBP1rqfhi2o1_500.gif

Quand je suggère à quelqu'un de passer sur mon blog et que je m'aperçois que je l'ai tout simplement traité-e de débile/raciste/neuneu/autre en le/la citant en exemple dans plusieurs billets: http://img2.wikia.nocookie.net/__cb20130303095116/glee/images/a/a2/Evil_Wiggle_Devil_Gif.gif

 

Quand je fais des blagues sur l'ASSE et que je me dis qu'un jour peut-être Mon Grand Leader Adoré va m'en vouloir:

 http://media.tumblr.com/tumblr_m72suvb8jA1rrdwdy.gif

 Quand sur FB Sick Ender met le nez des gens dans leur merde:

 http://24.media.tumblr.com/tumblr_lt71ek8Ql41qii6tmo1_400.gif

Quand les gens ont pris conscience que Numéro 1= Ficus:

 http://img4.wikia.nocookie.net/__cb20130211215014/adventuretimewithfinnandjake/images/4/46/Funny-gif-turtle-flapping-wings.gif

Quand des gens partagent mes billets et en disent du bien:

 http://washingtoncouldlearnalot.com/wp-content/uploads/blushing-audrey-hepburn.gif

Intérieurement:

 http://thesauceofmyspaghetti.files.wordpress.com/2013/07/f-mercury-langue.gif

Quand un commentateur vient chouiner (Male Tears/white tears):

 http://27.media.tumblr.com/tumblr_m27u21kELD1rshso8o1_500.gif

Quand j'ai eu mon premier troll et qu'il m'a bien gluée par mail:

 http://media.tumblr.com/0d0d8d3394ae551ae61245b7f820f2c6/tumblr_inline_mjk65oFYPe1qz4rgp.gif

Source

 

Quand je lis/vois une intervention de Morgane Merteuil et/ou Thierry Shaffauser et/ou Cécile Lhuillier:

http://media.giphy.com/media/TdLE1yoz3CfxC/giphy.gif

Quand je lis un truc super pointu et que je bite pas grand-chose:

 http://lateamquismouche.com/wp-content/uploads/2014/03/faux-2.gif

Quand je veux me lancer dans un article un peu compliqué et que je constate que quelqu'un de l'internet a déjà tout bien expliqué:

  http://37.media.tumblr.com/5f7d216fe22d7a83b4b52aa151bbc1c4/tumblr_mt0ge4hV3P1si3tc1o1_500.gif

Comment les Jeunes d'EG me voient:

 http://31.media.tumblr.com/tumblr_lpdermZjlS1qmb9jyo1_400.gif

L'image de moi-même reflétée par les commentaires de Joneskind:

 http://media.tumblr.com/9ac00fffe851ae7f9d032423bc6f8548/tumblr_inline_mqzb8hpxnc1qz4rgp.gif

Quand les gens découvrent que j'écris une thèse:

 http://24.media.tumblr.com/a1043eaec7fafadc3cf71b2df920eb38/tumblr_moagqbiLxr1rhuy1vo1_r1_500.gif

 

Ce qu'elles/ils pensent vraiment:

http://media.tumblr.com/e7c85d5b1d26571ceb943becec18d645/tumblr_inline_msq1u5JCJK1qz4rgp.gif

 

Ma capacité de concentration quand j'essaie d'écrire pour cette même thèse:

 http://img2.wikia.nocookie.net/__cb20131025173442/degrassi/images/4/41/Disney_Survey_-_Bambi.gif

 

http://media2.giphy.com/media/Ui49IRCHD2bII/giphy.gif

 

Quand il y a une série de conférences organisées par les tordu-e-s qui font l'apologie du Medef sur le thème "Comment valoriser votre parcours universitaire":

http://siecledigital.fr/wp-content/uploads/2014/04/tumblr_mum7xmnqxf1sxc7zvo1_250.gif

Quand j'écris un article de blog:

 http://media.giphy.com/media/fBNQRhWth737a/giphy.gif

Quand je cherche la musique appropriée pour les Gramophones:

 http://i.imgur.com/iKizd.gif

Quand je lance des appels à contribution: 

 http://media.tumblr.com/tumblr_lj05nj1dpp1qbjc6o.gif

Quand je découvre les mots-clés qui ont conduit des gens sur mon blog:

 http://gs1.wac.edgecastcdn.net/8019B6/data.tumblr.com/00c6f8e20028d0fb3a98283f4d2aca09/tumblr_mzs936HBrE1s8kkpbo1_500.gif

Source

 

Quand je frémis à l'idée que mes DR puissent un jour lire mon blog:

 http://rack.0.mshcdn.com/media/ZgkyMDEzLzA2LzE4LzJkL0FCdWdzTGlmZS40ZjU1Mi5naWYKcAl0aHVtYgkxMjAweDk2MDA-/b080ee67/f66/A-Bugs-Life.gif

Quand des gens me disent en vrai qu'elles/ils aiment mon blog et/ou que leurs potes l'aiment aussi:

 http://auto.img.v4.skyrock.net/3799/79043799/pics/3063478507_1_10_JFWLhrqc.gif

    Quand on me dit que mon message passerait mieux si j'étais "moins agressive"/que je vois du racisme/sexisme partout etc...

http://i.imgur.com/hXGtYfh.gif 

 

Quand je lis que des gens ont du mal avec tout ce rose:

 http://25.media.tumblr.com/3ad506e99f9687a592a6f9e209eb68bb/tumblr_mfpvz6ZbTN1qdnrlxo1_500.gif

 Quand j'ai découvert que je ne pouvais plus aller sur A Contrario.net:

 http://24.media.tumblr.com/d58d81264344288ba1dbca4f18c51bf5/tumblr_msxe9tUliW1sg3u26o1_500.gif

Quand je découvre que des gens sur FB continuent de linker des articles provenant de mon ancien taf, qui met en ligne du contenu merdique sexiste hétéronormé (du style "sexisme anti-homme dans le couple lolilol"):

 http://media.giphy.com/media/13tgC47dSJbamc/giphy.gif

Quand je constate que Buzzfeed France, comme Buzzfeed US, commence à mettre en ligne du contenu vraiment bien foutu:

 http://mattsko.files.wordpress.com/2013/08/divine-778-gif.gif

Quand je lis des contenus sexistes/racistes/classistes/homo-transphobes etc:

 http://24.media.tumblr.com/tumblr_m94anxyCGN1ql2tteo2_250.gif

 

http://25.media.tumblr.com/tumblr_m94anxyCGN1ql2tteo6_250.gif

 

Quand je lis des contenus sexistes/racistes/classistes/homo-transphobes, putophobes etc sur des site "de gauche", "féministes", "antifa":

 http://media.tumblr.com/f78854f034248adac263042246f40034/tumblr_inline_mj93k5uTBs1qz4rgp.gif

Quand un article fait pas mal de likes (à mon échelle, hein):

 http://princehatestheinternet.com/images/gallery/prince2.gif

Quand je pense à mon lectorat:

 http://25.media.tumblr.com/tumblr_lyko72y0731r0i4vbo1_400.gif

Je vous aime.

 http://i.imgur.com/6EcKxvj.gif

Bisous.

 

 Photo0319.jpg

 

 (oui ce sont 2 de mes chats)

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Ficus
commenter cet article
28 avril 2014 1 28 /04 /avril /2014 14:22

Je n'ai pas la prétention d'amener de nouveaux éléments ou des solutions-miracles. Juste partager les quelques questionnements qui me taraudent (j'suis très taraudée comme meuf) à ce sujet. Pardonnez d'avance le côté bordélique de la chose.

Déjà, y'a un truc qui m'intrigue, c'est la négation du harcèlement de rue.

Pourquoi, quand on rentre choquée/bouleversée/énervée, qu'on chie des spaghettis pendant 3 jours tellement on a serré les fesses, on nous dit qu'on prend tout ça trop à coeur et que ce n'est pas si horrible et puis ça va, t'en es pas morte. Parce qu'il faut au moins 12 jours d'ITT et des dents en moins pour qu'on prenne en compte une agression, sinon c'est juste de la drague certes lourdingue m'enfin c'est pas bien méchant, et pis-on-en-meurt-pas et-pis-tu-devrais-être-flattée.

Ben non, quand à 12 ans un vieux d'au moins 40 (à 12 ans, tout ce qui a plus de 20 ans est cacochyme) m'a dit "t'es belle" dans la rue en me souriant avec une gueule de pervers, ça m'a énervée et effrayée. Je ne voulais pas que LUI me trouve belle. Je ne voulais pas qu'il me donne son avis déjà, mais surtout je ne voulais pas être une "proie potentielle". Mais bon c'était de ma faute hein, j'avais un short (oui l'été à la plage ça arrive) et à 12 ans j'en paraissais AU MOINS 12 ET DEMI(1), y'a tromperie sur la marchandise. (Non mais sans rire à 12 piges je ressemblais à une mante religieuse avec de l'acnée sur la gueule et je portais des t-shirts trop grands pour camoufler le plus possible des formes imaginaires-ben oui malgré mes côtes apparentes j'étais persuadée d'être grosse, merci les névroses des parents débiles) (preuve s'il en fallait qu'un mec qui voit UNE FEMME quand il y a une ENFANT sous son nez a un problème)

http://img2.wikia.nocookie.net/__cb20130617053335/thehungergames/images/9/96/Eww.gifLa première fois que j'ai été confrontée à du harcèlement de rue.

Quand un mec se touche devant moi, quand on me traite de salope, quand on me suit en insistant, quand on m'emmerde systématiquement, ça fait ce que c'est sensé faire: m'emmerder. Et pas autre chose.

Quand je trainais à Londres et à Amsterdam, je prenais des vacances de harcèlement de rue. Dans le vieux pub irlandais au fin fond d'Hendon où on avait nos habitudes avec ma meilleure pote, un vieux nous a offert des verres sans venir nous parler. Comme ça, gratos, juste parce qu'il nous trouvait rigolotes (ou qu'il s'imaginait que les deux frenchies bourrées qui chantaient tataaaaaaaa yoyooooooo faisaient un petit spectacle, c'est une éventualité) Comme quoi, c'est POSSIBLE.

http://s2.quickmeme.com/img/f6/f69ba06afc4dfae9880c81e27eb95f705f40bd6a906f8dcd727b8ba9aa7ef8b6.jpg

Et même à Madrid-parce qu'il paraît que c'est "un comportement latin" (sic), je n'ai pas été emmerdée une seule fois, alors que j'étais en short ou en robe tous les jours. Les deux seuls mecs qui m'ont commentée, ce sont deux bears à casquette-moustache qui me trouvaient chou.

http://static.fjcdn.com/gifs/Damn+that+s+cute...+Title+says+it+all_bce119_3939944.gif(Il me faut pas grand chose)

 

L'autre chose qui me questionne, c'est cette "drague". Sérieusement, est-ce que ça a DEJA débouché sur quelque chose de concluant (comme un plan à trois)  de suivre une meuf qui vous a préalablement envoyé chier à deux pendant 10 minutes ? Est-ce que des gens se sont mariés et ont vécu heureux ever after après que Monsieur aie demandé à Madame de le sucer en pleine rue? Est-ce qu'un mec croit sincèrement qu'il va arriver à ses fins en disant à une meuf qu'il va la lécher dans un coin? Et-là on sort un peu du domaine de la rue-que se passe-t-il dans la tête d'un blaireau qui met du GHB dans un verre? Le gars qui fait ça a une estime de lui-même tellement merdique au point de se dire qu'à part les cadavres et les comateuses, il n'aura jamais aucun moyen de pécho?

 Plus que "faire connaissance" ou avoir potentiellement accès à du sexe, ces mecs cherchent avant tout à établir leur domination. Quand ils se permettent de commenter le physique d'une meuf, ou de lui balancer des obscénités, c'est une façon alternative de pisser par terre pour marquer son territoire. La preuve, la majorité des mecs se réjouissent de mettre les femmes mal à l'aise dans ces cas de figure. De les voir partir en courant et baisser la tête. De pouvoir les insulter si elles n'ont pas répondu à l'honneur qui leur est fait d'être validée par un Porteur de Phallus. Des clébards qui se reniflent le cul sont plus civilisés.

Autre preuve, pour se débarasser de ces connards, suffit de leur agiter une autre paire de couilles sous le pif.

Quoique. Ca ne marche pas toujours. Il y aura toujours le gros chieur qui te rétorquera "mais c'est pas grave, j'suis pas jaloux mouarf mouarf". Il y a celui qui pense que tu lui mens. Dans ce cas, pose-toi les bonnes questions Neuneu: si une femme te dit qu'elle a un mec/ou va jusqu'à monter un char et t'affirmer qu'elle a un copain, c'est qu'elle ne veut pas de toi hein. Tu préfères qu'on te fasse de la peine ou qu'on te mente? (Ou un coup-de-tête-balayette, mais ça c'est ma touche perso parce que je suis taquine)

Et pour les lesbiennes, c'est pire.

Pour en revenir au harcèlement de rue, il ne se traduit pas que par de la "drague". Je pense que le terme peut également regrouper la violence gratuite sans finalité sexuelle. Un exemple: des mecs en bagnole vers Clichy, donc sur une grande avenue, qui prennent tout de même le temps de me gueuler par la fenêtre "eh toi avec les cheveux roses, je te nique ta mère j'te baise" (sic) sachant pertinemment que notre petit groupe sur le trottoir ne pouvait pas les poursuivre. Bon. Quel est le but?

http://freethoughtblogs.com/crommunist/files/2012/05/WTFWWY1.gif

Autre exemple (j'en ai plein ma musette). On rentre de concert avec le Gang, à Mantes, vers 2h du mat. A un passage piéton, une bagnole pleine de mecs fait mine de nous écraser -ce qui est HILARANT-Evidemment, je leur fais un doigt, j'ai droit aux habituels "salopes" et compagnie, passage piéton suivant, la voiture s'arrête, nous bloquant sciemment le passage, deux commencent à sortir de la caisse en nous invectivant avec toujours autant d'élégance-et me demandent plus particulièrement pourquoi je leur ai fait un doigt. Réponse (pleine de bon sens): ben apprends à conduire. Les mecs continuent de nous insulter et nous, on recule pas, on baisse pas la tête, on cherche à contourner la caisse, le conducteur fait marche arrière pour nous bloquer le passage (les gens n'ont vraiment RIEN D AUTRE A FOUTRE) donc à un moment on envisage de monter directement sur le capot. Ils se sont barrés, parce qu'on n'avait pas peur d'eux. Et des petits vieux nous ont sorti "pourquoi vous avez pas des hommes avec vous?" après avoir assisté à la scène SANS BOUGER de leurs chaises en plastique. C'est tellement admis que des femmes dans la rue, surtout la nuit, vont se faire systématiquement emmerder que personne ne se demande POURQUOI emmerder les femmes. Pourquoi un clodo bourré  va choisir d'insulter précisément trois meufs et leur montrer sa bite (pas de chance, avec Leader on s'est retournées et on est allées se planter devant lui, il a fini par lâcher l'affaire au bout de trois tentatives, et le gérant du troquet est intervenu et nous a fait "c'est bon, allez-y" genre j'ai sécurisé le périmètre, alors qu'on envisageait de lui filer des coups de latte-au clodo)

POURQUOI c'est si tristement banal? Pourquoi j'ai autant d'anecdotes par devers moi, comme beaucoup beaucoup d'autres femmes?

Je n'ai pas la réponse (ou plutôt si mais ça va être affreusement long et très vulgaire parce que ça m'énerve)

De même, j'ai l'impression que le harcèlement envers les trans', les gays, les lesbiennes, et en règle générale touTEs celles et ceux qui ne rentrent pas dans "la norme" est une façon de faire payer à une meuf le fait de ne pas être "féminine" (quand elle l'est, on la siffle et on la glue, mais c'est pas pareil voyez-vous, c'est un hommââââge-Fous-toi le dans le cul, ton hommage), à un mec de pas être "viril", et aux meufs et aux mecs trans d'exister. De là, on peut être intrusif et chiant avec eux, parce que ce ne sont pas de vraies personnes.

Depuis quelques temps, on assiste à de nombreuses initiatives d'inversions des rôles-principalement en vidéo. J'ai quelques réserves là-dessus. Je ne nie pas l'importance ni la pertinence de la démarche, mais l'ennui: ceux qui harcèlent, et ceux-qui-ne-harcèlent-pas-faudrait-voir-à-pas-mélanger-les-tampons-et-les-serviettes-siouplé mais qui minimisent (forcément, ils ne subissent pas, donc ça n'existe pas, CQFD) ne vont pas se réveiller subitement un beau matin, enfiler un slip et prendre conscience du harcèlement de rue. Tant il est admis que les hommes hétéros aimeraient bien se faire draguer/siffler/valider/aborder/suivre par des femmes. Il faudrait, pour que cela soit véritablement efficace, les mettre en scène en train de se faire emmerder par des femmes qui ne leur plaisent pas, ou par des hommes-mais des hommes physiquement impressionnants, qu'ils se sentent menacés, pour bien saisir toute la mesure de la chose.

Qu'une meuf qui te dégoûte te suive et t'insulte Garçon, te dise que vue ta mocheté tu devrais t'estimer heureux qu'on te fasse l'honneur de vouloir te tringler. Que des mecs sortis de Cruising(2)  te touchent dans le métro et que t'as pas à te plaindre, t'avais qu'à pas mettre ce jean moulax.

http://31.media.tumblr.com/935e6bf25b8d4a76f7f5ed1301541ffe/tumblr_inline_n0tcinF6kC1qbygev.gif

 

 Y'a que ça qu'ils comprennent.

De nombreux sites et tumblr compilent les expériences de femmes (principalement), donnent des conseils pratiques et des infos. Et pendant ce temps, des connards continuent de minimiser, de nier, et de cracher à la gueule de toutes celles et ceux qui ont témoigné. Comment expliquer que l'on se souvienne aussi bien de ces agressions? Pourquoi, si ce n'est rien, ou une fatalité avec laquelle il faudrait composer, est-ce si traumatique? Si je te claque le beignet et que je te dis de composer avec ça, qu'après tout c'est pas comme si je t'avais arraché un membre ou tiré dessus, et puis que tu n'as pas de marques de toutes façons, tu réagis comment? Tu l'acceptes?

"Mais une torgnole c'est pas pareil qu'un compliment!"Objecteras-tu. Mais en quelle langue faut-il te le dire QU ON EN VEUT PAS DE TES COMPLIMENTS quand on est dans l'espace public?

Ton avis sur mon apparence:

http://storystrings.files.wordpress.com/2013/06/i-dont-care.gif?w=584

Un jour, en train, seule dans le wagon avec un mec en rentrant à Mantes, le gars s'approche de moi et me dit "t'es belle" je tourne la tête, exaspérée, il insiste "on te l'a jamais dit que t'étais belle?" J'ai pris mes cliques et mes claques et je me suis barrée vers la sortie, en lui foutant incidemment des coups de cabas Auchan au passage (je suis vieille, laissez-moi tranquille). Je rentrais de Paname où je venais de dire au revoir à un pote qui partait pour un an, voire plus, j'étais fatiguée de trimballer des sacs depuis la veille, ça se voyait sur mon museau que j'étais pas au meilleur de ma forme, mais rien à foutre, j'étais là, en jupe qui plus est, ça justifiait qu'on vienne me faire chier.

Soyons clair: on n'en a rien à foutre qu'un mec qu'on ne connaît pas vienne nous dispenser un avis qu'on ne lui a pas demandé sur notre physique. Si la meuf que tu zyeutes depuis 20 minutes ne te calcule pas, c'est qu'elle accorde autant d'importance à ton existence qu'à celle d'un sac d'aspirateur. Franchement, si je suis manifestement claquée/déprimée/malade/autre, ou si je suis dans les transports en commun ou dans la rue pour aller d'un point A à un point B dans un but bien précis,  Mads Mikkelsen peut débarquer et me dire qu'il me trouve plus bonne que la plus bonne de tes copines une vraie biatch des magazines, je lui dirais comme aux autres d'aller bien se faire lustrer le derche.  

http://2.bp.blogspot.com/-k1cRxm3fFkM/UinWKM5bu_I/AAAAAAAAPPI/ycITIedpoCs/s1600/hQKxBsV.gif

 

 Venons-en, au physique, tiens. Souvent, l'un des arguments (à la mord-moi-le-noeud) des mecs qui produisent assez de Male Tears pour remedier à la sécheresse au Soudan quand on parle de harcèlement, juste après le "moi MOI MOI j'suis pas comme ça j'suis un mec bien", et le "ouais mais vous avez qu'à pas vous habiller comme des putes", c'est le "hin bande de radasses frivoles, si c'était [insérez ici le sex-symbol de votre choix] qui vous abordait, vous feriez des hihihihi houhouhou et vous arrêteriez immédiatement de rouspéter". Alors déjà: NON (cf brillant exemple ci-dessus+ la non-hétérosexualité d'un bon nombre de femmes) et ensuite, pourquoi on devrait accepter TOUT ce qui vient de TOUS les hommes sans exception? Quand vous abordez une femme,c 'est d'abord pour son physique non? Parce qu'elle vous plait. Donc acceptez le fait que vous ne nous plaisez pas obligatoirement. Et que non, on ne vous doit aucun merci non plus.  De toutes façons la question n'est pas là. La question c'est: pourquoi l'espace public devient un espace de jeu (voir de chasse) pour les uns quand il est source d'angoisse pour les autres.

Là je prends conscience de l'ironie du titre parce que c'est vraiment très long (désolée) Mais ne partez pas tout de suite. J'aimerais aussi évoquer les initiatives. Par exemple, l'autodéfense. Je trouve ça très bien la non-mixité dans certaines circonstances, mais pour l'autodéfense...désolée mais comme y'a peu de chance qu'une meuf qui fait à peu près ma taille et mon poids, voire moins, me tombe sur le groin, je pense qu'il serait préférable d'accepter les mecs, pour savoir où et comment leur faire vraiment mal. Le "vise les couilles", c'est pas forcément évident à mettre à pratique dans la mesure où c'est la première partie qu'ils vont protéger. D'où la nécessité de s'entraîner avec des hommes.

http://24.media.tumblr.com/d40cbc6f97d2abd6e0ca9cc5a67f559a/tumblr_n3ilxdE15d1s4ul6io1_500.gif

 C'est gentil d'essayer de me rassurer, Docteur Lecter.

 Et puis des mecs gays et trans aimeraient aussi pouvoir se défendre, s'ils n'ont pas eu accès à des apprentissages de ce genre. Et puis on fait comment face à plusieurs gars? J'ai pratiqué la boxe française, je sais mettre un uppercut,  je sais compenser la faiblesse de mes bras et de mes poignets avec mes pieds. Mais plusieurs mecs, je fais comment? Pas de méprise, je trouve ça très bien qu'on apprenne aux femmes à retirer la main sur leurs fesses et à gueuler. C'est utile, et ça marche, c'est prouvé (les agresseurs ne s'attendent pas à ça) Mais sur le long terme, si les mecs savaient qu'une main au cul=doigts pétés un par un, ou qu'un frottement intempestif=nez fracturé, qu'un sifflement=dents au fond du larynx, ils réfléchiraient à deux fois avant de le faire. Je sais: pour que la légitime défense soit prise en compte, il faut une réponse équivalente (en gros, si quelqu'un vous gifle et que vous lui collez une balle de 6-35 entre les deux yeux, c'est disproportionné) Mais là, il s'agit d'inverser le rapport de force. De dissuader.

Je lis souvent aussi que les femmes ne doivent plus avoir peur, s'armer et patater tous ces connards. Ne surtout pas se "complaire" dans leur statut de victime (c'est vrai que c'est si complaisant, on aurait presque envie d'y passer l'hiver tellement c'est confortable...) Ouais. Sauf que: tout le monde n'a pas les mêmes capacités physiques. Et tout le monde peut être tétanisé-e quand il/elle est pris-e par surprise. Tout le monde ne réagit pas de la même façon. Et blamer les femmes qui témoignent, qui ont flippé, qui dorment plus, ça revient à leur dire "t'avais qu'à te défendre". Sous-entendu: "tu l'as bien cherché". Les femmes incapables de se défendre pour X raisons, on leur en rajoute une couche, et puis on leur pisse un peu dessus aussi tiens, pour bien leur faire honte de leur faiblesse?

Et puis s'armer, facile à dire. Une meuf blanche avec une gazeuse ou une matraque télescopique ou un taser, on ne la fera pas chier, on saura que c'est pour se défendre. Une meuf non-blanche avec des armes de catégorie 6 sur elle, dans le meilleur des cas elle finit en GAV. Parce que les non-blanches ne se font pas agresser enfin voyons  (3)(donc si elles sont armées c'est forcément parce qu'elles traficotent avec d'autres malotrus de leur engence, et leurs armes sont destinées à aggresser les honnêtes gens) On m'a déjà dit "si tu sors une arme, le gars en face, ça va encore plus l'énerver, et il voudra te faire encore plus mal, pour te punir". Cela se basant sur la même théorie (merdique) du "si une femme se fait harceler verbalement et/ou physiquement dans un lieu public, ça ne sert à rien d'intervenir, ça ne va qu'envenimer la situation". Assumez votre peur de prendre des coups, c'est humain, bordel. Mais ne vous cachez pas derrière des prétextes qui sentent le moisi à dix kilomètres.

Paradoxalement, je suis beaucoup plus détendue dans l'espace public, depuis quelques temps. Certes je bouge beaucoup moins, mais j'ai arrêté d'avoir peur. Je ne sais pas trop si le texte de Gaëlle-Marie Zimmermann suite à l'agression de Jack Parker(4) a produit un déclic; toujours est-il que j'ai pris le train en mini robe Batman (robe ayant une fâcheuse tendance à remonter), une autre fois avec un décolleté très décolleté, et rien. Je dois avoir l'air suffisement patibulaire pour qu'on me foute la paix. Ce doit être écrit sur ma poire que je hais viscéralement cette impunité totale dont jouissent les casse-breloques.

http://31.media.tumblr.com/7251ad33633af874bc831fb1e5fa3716/tumblr_mlete7qUGg1rjjsbco1_250.gif

 

 Ce n'est plus seulement quand je porte mon Bat-Blouson. Et putain ça fait du bien. Peut-être à force de lire tous ces témoignages, cette négation, cet ensemble de choses ajouté à mes sales expériences, maintenant, je n'ai plus peur. Je n'ai pas envie d'expliquer pendant trois heures POURQUOI je ne suis pas flattée et POURQUOI c'est du harcèlement. J'ai juste envie de faire sauter des plombages et de péter des rotules. A chaque fois que je vois un potentiel emmerdeur, il est celui qui va payer pour tous les autres, rien à foutre des conséquences (de toutes façons la plupart des hommes qui agressent et harcèlent n'admettront pas s'être faits dérouiller par une gonzesse) Je sais que je ne resterai pas plantée comme un poireau la prochaine fois qu'on me reprochera ma tenue vestimentaire. Je foutrai le feu aux vêtements de l'intéressé-e. Ben oui, si tu voulais pas te faire cramer, fallait pas mettre des habits inflammables-c'est du synthétique ça? Je crois que j'ai dépassé le stade de la peur: trop de colère et de frustration accumulées. Trop d'envie de faire très mal, assez mal pour qu'ils ne recommencent pas. Je m'entraîne à latter avec des talons compensés (ça écrase bien), avec des talons aiguille, avec des baskets, avec des ballerines. En jupe, en short, en jean. Et puis j'ai un avantage sur mes infortunées congénères: personne ne s'assoit à côté de moi (couleur à forte connotation délinquante oblige) dans les transports (ou assez rarement) quand il y a de la place ailleurs. (surtout les vieux) Du coup j'occupe l'espace, comme font les hommes. Je m'asseois les pattes écartées, je me répands, je croise pas les jambes. Si je suis en robe ou en jupe, je ne tire pas pendant des plombes sur mes fringues. Et le gars qui m'a souri d'un air sale en face de moi s'est barré quand j'ai commencé à cogner sous son siège avec mon pied. Quand des mecs m'interpellent c'est écrit sur ma tronche qu'ils me dégoûtent. Ca fait peur? C'est pas raccord avec le vivre-ensemble? Ce n'est pas ce que doit être la vie en société?

Eh, la société, j'ai un scoop pour toi: c'est CE QUE TU AS FAIT DE MOI.

http://img2.wikia.nocookie.net/__cb20121001055024/glee/images/c/c7/Salemevillaugh.gif

 

 Bisous

 

 

 

 

 

 

 

(1) Lire à ce sujet: L'éternel détournement de Dolorès Haze par Sohkna Fall (il était disponible en intégralité mais sur le site du Nid, et j'ai pas envie de linker des putophobes) trouvable sur plusieurs autres sites, dont un sur les violences sexuelles, mais plus moyen de le retrouver. Enfin bref, si vous tapez ça, vous le trouvez sans trop de difficultés, et puis faut qu'on vous tienne le zizi?

http://i.imgur.com/sTNB6.jpg

(2) Les mecs hétéros-sexistes ont une peur panique des hommes gays qui d'après eux "veulent leur faire les fesses". Tous. Sans exception.

http://media.tumblr.com/tumblr_m4vjf8KbOk1qj3ir1.gif

(3) J'avais échangé avec ValérieCG sur le sujet (c'est moi la femme noire du mail-CELEBRITE DE L INTERNET) que j'avais déjà brièvement évoqué ici 

(4) Je l'avais cité dans un article, mais plus moyen de linker (ni d'aller sur) A contrario. Je suis tristesse.

 

 

 

 

Repost 0
Published by Ficus
commenter cet article
11 avril 2014 5 11 /04 /avril /2014 11:02

Préambule: J'étais je vous l'avoue, de fort méchante humeur ces derniers jours (ce qui ne me ressemble pas DU TOUT tu en conviendras) Je t'en donnerai l'explication plus bas (teasing éhonté); mais, ce matin, au détour d'un célèbre résal (1) social, j'ai eu la fort agréable surprise de constater que ceci avait été exhumé des tréfonds de l'internet poilu sous les bras des féminazies-islamo-bamboulo-gauchiss' tyranniques à la solde de Tariq Ramadan et du Hamas financé par le Strass (NdR: des gens y croient-et le formulent comme tel-POUR DE VRAI) et du coup, des gens de bien m'ont dit plein de choses gentilles, alors [mode Licorne pailletée qui chie des Polly Pocket en forme de coeur activé] je n'étais que joie, béatitude et gloussements douteux donc j'en profite pour vous remercier (oui même toi là-bas au fond qui te tire les crottes de nez)  vous qui lisez mes conneries et les appréciez et les diffusez, révélant par-là ma relation tordue avec ma non moins tordue Tortue de Floride[mode LPQCDPPEFDC désactivé]

et Fin du préambule (il était temps)

Pourquoi étais-je chafouine vous demandes-tu (si, tu te le demandes parce que ma vie t'intéresse, avoue) Eh bien parce que-et vous constaterez que, quand même y'a de quoi s'arracher les (faux) cheveux- mon Ultime Projet Professionnel et Fin de Vie (UPPEFDV) s'est méchamment cassé la gueule. Me voilà obligée de reconsidérer comment tuer le temps en attendant la mort, alors que j'avais planifié d'en foutre le moins possible et de me les rouler tranquillou jusqu'à mon dernier souffle (de fumée)

Anéfé: j'avais sérieusement envisagé de périmer à l'Académie Française.  

Oui, j'avoue, être nourrie à l'oeil par des chefs étoilés et roupiller toute la journée sur un glorieux fauteuil numéroté encore humide des illustres mictions des Immortel-l-e-s précédent-e-s pendant que des sous-fifres linguistes (2) se creusent la carafe pour savoir s'il faut remplacer le "ille" par "y", se gratter métaphoriquement ses immortelles couyes en baignant dans la Pensée sous la Coupole où flottent encore de lettrés ectoplasmes et des vapeurs de Polydent, creuser son trou dans la Postérité en venant régulièrement poser son glorieux séant dans les traces laissées par des siècles de Belles-Lettres (incontinentes), dans mon esprit malade  ça sonnait comme un genre de ravissant purgatoire de  béatitude laborieusement gagné par la rédaction de diverses saloperies du style thèses et essais (3)

Et puis, surtout, SURTOUT: ON A UN SABRE BORDEL.

http://static.comicvine.com/uploads/original/13/139502/2826491-macewindu.gif

 

 J'avais déjà ma petite idée...

Mais voilà, une mauvaise nouvelle a gâché mon enthousiasme: maintenant hors de question que j'y foute les pieds. Déjà Max Gallo en 2007 merci bien, mais là pardon l'Institution, ça commence un peu à sentir le rance, et pas uniquement en raison de l'état de décomposition avancée des 40 grabataires moisissant tranquillement dans l'affligeant gérontodrome(4)

Faudra revoir les costards d'ailleurs, le brun serait plus approprié. (et au moins comme ça on verra plus quand ils font caca sous eux, ou, dans le cas de notre nouvel académicien, quand ils en disent)

Alphonse Allais disait "Ci-gît Zola qui ne fut rien, pas même cacadémicien"-on reste dans le vif du sujet, z'avez noté-A l'heure qu'il est, ledit Zola doit pousser des oufs de soulagement depuis la tombe, parce que si c'est pour se faire sagouiner l'Eternité à grands renforts de hurlements phobiques fondés sur du rien, merci mais on est bien mieux bouffé par les vers au cimetière de Montmartre-et surtout on est en meilleure compagnie.

J'imagine d'ici, depuis mon fauteuil de bureau non numéroté patiné par de modestes postérieurs d'employé-e-s de bureau depuis les 70's (ouais c'est de la récup, ce qui explique ce délicieux coloris saumon-vomi)  les réunions sous la Coupole, et la gueule que tireront Assia Djebar et Amin Maalouf quand Finkie leur fera une Finkienade. (5) Dieu merci il n'y a plus de nègres venant souiller l'Académie (et leurs couches Confiance, en-scandaleuse-harmonie avec leurs coréligionnaires biendéchénou ou au moins ayant la décence d'être blancs) : notre Immortel Neuneu n'aura plus à craindre l'effet Black-black-black qu'il déplorait en Equipe de France (sachant que pour rentrer dans l'Equipe nationale tu dois obligatoirement avoir la nationalité française-pas comme à l'Académie-et que les ressortissantEs des colonies des DOM-TOM sont officiellement françoisE-mais seulement quand ça arrange la rance de souche, faut pas déconner)

http://i.imgur.com/fovPSlG.gif

 

 TAISEEEEEEEEEEEEEEEEEZ-VOUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUS!!!!!!!!

 

Ce sera très certainement de haute tenue.

 Parce que, 'tention hein, notre philosophe de caniveau, l'est pas du genre à se laisser marcher sur les arpions, surtout par des tribalistes dégénérés musulmanoïdes de la dictature socialiss de la bienpensance qui fait rien qu'à le museler. Il s'agit de défendre haut et fort la liberté de baver (mais pas pour tout le monde, c'te blague), et tant pis s'il faut gicler des tsunamis de virulents postillons, on va quand même pas se laisser râper les noyaux par toute cette racailleuse engeance qui dénature notre très grand et très glorieux pays qui s'est cassé le tutu à civiliser ces hordes sauvages en Sauvagie-et tout ça pour quoi? Même pas l'once d'un début de reconnaissance, Mâme Michu. C'est pas M'sieur Gallo qui dira le contraire hein.

PAUSE

Je viens de percuter que Xavier Darcos faisait partie des 40 actuels.

...

LE PRESTIGE DE L INSTITUTION T AS VU.

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/7/7c/Victor_Hugo.jpg

 

 "Il semble en effet que ce soit une horrible bête faite pour la nuit que l'on vient d'arracher à son cloaque [...]Tout cela vit de la vitalité hideuse des choses qui se sont organisées dans la désorganisation"(6)

 

Reprenons.

On a les élites qu'on mérite (rime suffisante). Aussi vous propose-je (j'écris comme je veux) de pronostiquer les prochains Elus.

Zemmour: Ca nous pend au nez. En dépit de difficulté d'adaptations dans un premier temps (durant lequel il serrerra très fort ses petits poings d'homme viril pour bien signifier aux grognasses aux ovaires taris que leur place est à la cuisine) et quelques heurts avec Simone Veil la sorcière tueuse de bébés since 1975, qui, en dépit de son expiation par le ralliement à Paul Bismuth reste une fieffée femelle, il sera tout à fait à son aise avec ses petits camarades-malgré la juiverie des uns et les accointances mahométanes des autres.

Valeur ajoutée: la vigi-djendeur. On sait jamais, de fourbes abominations contre-nature pourraient se glisser sournoisement jusqu'au 23, quai de Conti.

Lorant Deutsch: édité en Folio Classique puis à la Pléiade, l'Historien en vente dans tous les bons supermarchés narrera avec moult conviction lors de son discours d'intronisation les aventures de Charles Martel repoussant vaillament les hordes djihadistes à la Porte de Pantin 3 heures moins le quart av. JC (Jean-Christophe, le petit garçon psychotique de Winnie l'Ourson)

Valeur ajoutée: roman national, réécriture des programmes d'histoire de CE1, activisme afin de chasser toute cette vermine régicide et rétablir not'bon roi à la tête du Royaume de France.

BHL: ben ouais, hein.

http://blog.abritel.fr/wp-content/uploads/2013/09/hugo.jpg

 

" Certes, aller chercher dans les bas-fonds de l'ordre social, là où la terre finit et où la boue commence, fouiller dans ces vagues épaisses, poursuivre, saisir et jeter tout palpitant sur le pavé cet idiome abject qui ruisselle de fange ainsi tiré au jour, ce vocabulaire pustuleux dont chaque mot semble un anneau immonde d'un monstre de la vase et des ténèbres, ce n'est ni une tâche attrayante, ni une tâche aisée." (6-bis)

 

Conclusion:

Vous l'aurez compris, ça va pas aller en s'arrangeant. Mais je crois que vue la gueule de l'Académie, je passerai plutôt mes jeudis sur le zinc d'un rade douteux, avec pour tout habit vert la délicieuse teinte cirrhosée d'un foie pas très académique-quoique déjà en uniforme. Tant pis, y'aura pas de salle à Nanterre à mon nom (ou au moins le local d'Etudions Gayment, je suis pas difficile) et vous direz à la vermine qui me mangera de baisers, que j'ai gardé la forme et l'essence divine de mes amours décomposées-en clair, je préfère finir comme une vieille charogne que je suis à nager la brasse dans mon vomi plutôt que de moisir dans un endroit aussi mal fréquenté.

 

Bisous

 

 

 

 

 

 

 

(1): Un cheval, des chevaux, un résal, un réseau, un rail, d'héro (oui bon ça va hein)

(2) Espèce en voie d'extinction. Quand Green Peace en trouve ils les refoutent dans leur éco-système naturel (le rayon linguistique & science du langage de n'importe quelle bibliothèque)

(3) A ce propos mon premier article pour la gloire paraîtra dans Belphégor vers fin mai (outrageuse autopromo) et je vous préviens, il est velu.

(4) La formule est de Pierre Desproges.

(5) oui, c'était juste un prétexte pour la remettre.

(6) Les Misérables

(6-bis) Ibid. En fait il s'agit de la disgression sur l'argot, mais ça se prête plutôt bien à nos futurs et actuels académiciens, non?

Repost 0
Published by Ficus
commenter cet article
24 mars 2014 1 24 /03 /mars /2014 17:19

 

Ca pique un peu les yeux de découvrir dès potron-minet que la ville voisine-rattachée- à la sienne a voté pour le front-national-pas-raciste au premier tour. C'est pas spécialement agréable d'être cernéE par les fafs (déjà que dans mon immeuble, dernier retranchement des franssé bien de chai nou blan ki son anvahi par lé racaye é les fame voilé-y'en a au moins 3 putain, l'angoisse-ça vote FN allègrement-sauf aux municipales, rapport au fait qu'à Mantes la Jolie, contrairement à Mantes la Ville, y'avait pas de liste FN) Ca augure pas spécialement des matins qui chantent.

Mais bon, c'est normal, on est en Débilie, vous vous attendiez à quoi?

http://img1.wikia.nocookie.net/__cb20120502212556/glee/images/9/96/Eww.gif 

L'avantage avec la Débilie, c'est qu'on est toujours bien servis. Y'a toujours une ignominie à se mettre sous la dent, et il y en a pour tous les (dé)goûts.

Vous reprendrez bien un peu d'homophobie? Qui n'est que le fruit de notre imagination paranoïaque, allons donc. A ce propos, si vous voulez savoir si vos éluEs sont pas homophobes-où-vous-allez-chercher-tout-ça mais l'égalité-le-djendeur-hein-nos-familles-sont-menacées, la manif pour tous (les cons) a mis en place un très pratique outil en cette période d'élections municipales. (Pour une fois que ces débiles servent à quelque chose)

Il vous reste un peu de place pour le sexisme? Rooo commencez pas, vous les grognasses les féminiss' vous voyez vraiment le mal partout. Et en plus vous êtes méchantes et vous incitez à la violence (1), alors que si vous demandiez gentiement...Parce que c'est bien connu, il suffit de demander poliement pour obtenir des droits. 'Me demande pourquoi on a pas essayé avant?

Allez, une petite couche de racisme, pour le dessert.

J'ai découvert que j'avais des dons de divination. J'envisage donc de remplacer feu Paul le Poulpe aux pronostics de la prochaine Coupe du Monde. Quel rapport avec la choucroute te demandes-tu? Du calme, j'y viens.

Le 1er février dernier, j'évoquais sur le FB de Numéro Un l'un de ces brillants happenings dont Touche Pas à Mon Poste, l'émission se targuant d'être populaire (en opposition à tous ces bobos élitistes et méprisants (2) ) a le secret, en ces termes: "Sur D8, un chroniqueur s'est déguisé "en Chinois". Vivement les blackface, le retour de Michel Leeb, et les blancs qui se déguisent "en chinois" pour faire marrer d'autres blancs".

Notons zégalement que le déguisement raciste n'avais pas soulevé moult réaction.

Je ne regarde plus cette émission depuis longtemps, aussi ai-je découvert la première info en zapouillant mollement, et la seconde en arpentant non moins mollement l'internet. (Quand monsieur Ficus n'est pas là j'ai un train de vie de noix de Saint-Jacques)

Jeudi: cette émission invite Michel Leeb. Première nausée.

Vendredi: deux chroniqueurs, suite à un gage, nous gratifient de blackface. Vomi.

Valérie Bénaïm s'est excusée (et on attend toujours les excuses de son corréligionnaire mais à mon avis on peut les attendre longtemps (3)). L'ennui, c'est qu'au moment de le faire, elle n'ait pas songé que ça pouvait être odieusement raciste. Qu'elle ne connaisse pas le Blackface et ce que ça implique. Quand vous vous déguisez en "Noir-e" ou en "Chinois-e", vous insinuez juste, tranquillement, que les NoirEs et les ChinoisEs sont identiques, et que leur couleur de peau fait partie d'un déguisement pittoresque. Qu'un personnage de fiction (comme Crazy Eyes d'Orange is the new black par exemple) ne sera pas identifiable sans sa couleur de peau. (4)

http://cdn.uproxx.com/wp-content/uploads/2013/10/crazyeyes-650x366.jpg

 Et même si en rance on n'est  (prétendûement) pas très au fait du phénomène, le bon sens élémentaire devrait te dire que, bon, quand même, c'est douteux.

Et si vous ne comprenez pas ce que ça peut avoir d'offensant, imaginez 5 minutes que des gens pensent que votre culture, vos origines, votre couleur peuvent s'envisager comme un déguisement (le cas du "Chinois", que l'on retrouve également dans Ta Mère la Série) , et que pour se déguiser en personnage de fiction ou en célébrité partageant votre culture/vos origines/votre couleur il suffit de se tartiner la gueule ou de se brider les yeux. Ca y est, vous le voyez le racisme, là?

 

A bientôt pour de nouvelles aventures en Débilie.

http://media.tumblr.com/tumblr_m5e1t8thDr1rveb2jo4_400.gif

 

 

Bisous

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 (1) Ce texte m'a fait un bien fou.

(2) Ce qui est amusant quand on sait ce que gagnent les différents intervenants qui habitent tous Paris ou la banlieue propre alentour. Ces gens parlent donc au nom de la classe populaire, et en considérant que notre classe aime uniformément Patrick Sébastien et ne connait rien à rien (ou pas loin) nous méprisent allègrement.

(3) Ancien du Figaro, gros con homophobe (qui n'assume pas sinon c'est pas drôle), sexiste TRES lourd, et raciste. (certaines de ses saillies sont passées crème dans cette émission vérolée par les gens de droite, où de toutes façons les propos borderline ne sont jamais relevés, parce qu'on est là pour riiiiiiiiiiire hein)

(4) Je cite à ce propos le numéro d'X-Men Universe de février, assez génial: Psylocke se rend dans une boîte pour adultes spécialisée dans les déguisements de Super-héros. L'une des hôtesses est déguisée en Psylocke old-school, "quand elle était blanche, guindée et snob", et lui raconte "Chang dit que je devrais être Tornade ou Bishop parce que je suis noire, mais je l'emmerde" Hihihihihihihi.

 

Repost 0
Published by Ficus
commenter cet article
7 mars 2014 5 07 /03 /mars /2014 17:59

Oui, j'ai bien conscience que les vieilles choses de ma génération vont hurler au crime de lèse-Texas, et que les moins vieilles vont couiner que c'est vraiment pas gentil de s'en prendre à Lily Allen c'est vrai quoi elle est cool et elle glougloute de la bière (et du pinard frelaté, j'y reviendrais-anecdote festivalière en vue) ce qui la classe définitivement dans la catégorie "Personne fréquentable".

Ben oui mais en fait non.

M'explique.

Mon Grand Leader Adoré m'a prêté le Hors-Série So Foot spécial Culture. Pour qui considère que Graeme Souness mériterait un film biographique à la hauteur de son talent réalisé par Christopher Nolan, qui commémore le décès de Justin Fashanu (l'homophobie ça n'a jamais tué personne enfin voyons) et que Ronan Le Crom est une source infinie de création (1) c'était un fort intéressante lecture en perspective. Le résultat général est relativement décevant (à part le dossier sur Pasolini qui est très bien), suinte bien l'ambiance misogyne (stade et gonzesses, deux réalités inconciliables) l'hétérosexisme, l'homophobie à peine voilée (hu hu hu les blagues sur le Sida trop lol) et seulement 3 femmes interviennent: Marguerite Duras interviewant Michel Platini (oui oui), retranscription d'un entretien de 1987 pour Libération, une actrice de séries, Aimee Teegarden et donc, Sharleen Spiteri. Notons que ces deux dernières n'ont pas droit à une véritable interview mais au Loto Foot, une rubrique en deux propositions avec des réponses relativement brèves. J'avions déjà tiqué en lisant ce Loto Foot dans un autre numéro, mais là, de l'avoir à nouveau sous le pif, ça m'a fait bien grincer des dents. Et quand je grince, c'est mauvais signe. Voici l'objet de grinçage:

 

Femen vs Mennen (sic) : Sharleen a coché la seconde case. Explication:

"J'ai rencontré des féministes par le passé: ce sont des connes. Fuck Off...Je suis pour l'égalité des sexes, mais les vraies femmes n'ont pas besoin d'être féministes pour savoir ce qu'elles veulent. Tiens en parlant de mouvement à la con, tu te souviens de ce mouvement, le NWAF (No Women In Football), lancé par des gars de Manchester en 2004? Une belle bande de petites bites qui n'ont jamais approché de femmes de leur vie. Moi, je vais au stade tranquillement, discrètement, je mets mon chapeau, je regarde le match et c'est tout. Je ne vois pas pourquoi on devrait m'emmerder...A côté de moi, il y a des gonzesses qui hurlent sans arrêt, elles n'y connaissent rien, mais on n'entend qu'elles. Elles vont au stade parce que c'est devenu à la mode, elles s'exhibent avec leur maillot remonté au nombril, ça aussi ça m'exaspère...Le foot c'est un sport de mecs, d'accord là-dessus, mais ce n'est pas à cause de quelques pouffes que je devrais être interdite de stade!"

 

...

 

http://media0.giphy.com/media/ZbiCqKTcQgRpu/giphy.gif

 

 Il est :

http://static.goal.com/103000/103028_heroa.jpg

 Et il pense très fort "mais quel ramassis de conneries..."

 

 J'ajoute que So Foot, sans doute afin de marquer sa très vive approbation, a mis en chapeau-bien-gras-italique-bien-gros-'gad'donc-par-là-résumé-pour-toi-la-grande-sagesse-que-voici, l'extrait suivant "Les vraies femmes n'ont pas besoin d'être féministes pour savoir ce qu'elles veulent"

Histoire que toi femelle qui tomberait totalement par hasard là-dessus, tu saches quelle est ta place et ce que sont les vraies femmes (Il est  alors admis que Leader et moi-même sommes de fausses femmes-puisque le foot est un "sport de mec" (2)D'un autre côté, Leader soutient vigoureusement l'ASSE, donc ce n'est même pas un vrai être humain (3) et en tant que féminiss'velue vindicative, je ne puis prétendre au statut-si enviable-de vraie femme). Et que toi jeune homme tu aies la confirmation de cette vérité universelle: féminiss=caca.

http://1.bp.blogspot.com/-tV5EiD5eA0k/UeFZ6TqU4hI/AAAAAAAAAUE/8mVGXpPVQ5o/s320/5-complot.jpg

 

 Source: Tanxxx d'amûûûr

 

 Reprenons toute cette merde depuis le début si vous le voulez bien (et même si vous ne le voulez pas, je suis MECHANTE et J'APPARTIENS AU GRAND COMPLOT FEMINILLUMINATI alors faudrait voir à pas trop me mettre chonchon)

"Je suis pour l'égalité des sexes". Désolée de vous décevoir Mâme Spiteri, mais si vous êtes pour l'égalité, vous êtes féministe. Oui parce qu'être féministe, c'est vouloir l'égalité, c'est pas faute de le répéter. Cela consiste, en gros, à croire en l'idée (certes saugrenue) que les femmes sont des êtres humains, et devraient être traitées comme telles.

Quelles sont ces vraies femmes qui savent ce qu'elles veulent (et n'auraient alors pas besoin du féminisme)? Ces vraies femmes considèrent qu'ayé, c'est bon, on a le droit de vote, la pilule et le droit de travailler, tout est acquis, rangez-moi vite votre féminisme on en a plus besoin?

Justement, les féministes SAVENT très bien ce qu'elles veulent: L EGALITE. Et si on la réclame, c'est peut-être parce qu'elle est loin d'être acquise. En cette veille de la journée internationale du droit des femmes, on peut constater qu'être une femme c'est loin d'être si merveilleux, même dans nos pays occidentaux civilisés-pas-comme-ces-sauvageons-là-bas-et-pourquoi-qu'au lieu-de-nous-faire-chier-avec-le-plafond-de-verre-vous-allez-pas-aider-les-femmes-afghanes-hein.

NB: Je vais même pas aborder l'intersectionalité sinon on y est encore demain soir et j'ai un Mads-Mikkelsenathon à terminer une sous-partie sur le romantisme noir à étudier.

Les féministes savent aussi ce qu'elles ne veulent plus: vivre dans un monde régi par l'hétéropatriarcat qui limite nos droits en nous enjoignant très vivement à fermer nos gueules.

La suite Brigitte.

C'est très bien de tacler (les EcossaisEs sont douéEs pour ça, cf Graeme Souness) le mouvement débile interdisant les femmes au stade. Ca l'est moins de fustiger les femmes qui y vont. Après le Fake Nerd Girl/Fake Geek Girl, la Fake Hooligirl. Avec le slut-shaming qui va bien, ben oui, les femmes qui vont au Stade le font pour attraper du supporter, voire du joueur, c'est le meilleur endroit du monde. C'est vrai, des mecs bedonnants bourrés se partageant 8 dents par virage et rotant leur Prestige tout en s'excitant après 11 bonhommes en short couverts de sueur (et de bleus, si vous assistez à un match anglo-saxon), qui pour une fois foutront la paix aux femmes tout occupés qu'ils seront à beugler des insanités homophobes/transphobes/racistes/sexistes,  ça fait rêver les femelles. Et puis ce sont des pouffes, elles ont rien à foutre là. Pardon encore Mâme Spiteri-la-vraie-femme, mais là vous vous comportez comme certaines "féministes". Et puis merci de nous donner des leçons d'égalité, quand vous expliquez à quel point vous vous soumettez aux hommes et que vous faites tout pour ne pas les déranger lors de leurs loisirs de mecs. S'agirait de pas trop signaler votre présence de femme dans les tribunes, déjà que c'est contre-nature d'aimer le foot...La meuf devait se flageller après les matchs d'Arsenal, "pardoooon, hommes, j'ai applaudi Thierry Henry (oui ça nous rajeunit pas ces conneries) j'espère pas avoir fait trop de bruit"

C'est bien Sharleen, vous avez bien intégré le patriarcat: vous n'êtes pas pour l'égalité, vous êtes pour le statu quo. Vous trouvez un peu abuser les initiatives moisies des puceaux du NWAF, mais c'est de la faute des femmes.

Petit passage mignon du loto foot confirmant l'allégeance de la Spiteri au patriarcat et sa propension au sexisme:

"Richard Gasquet ou Andy Murray?

"Richard Qui?...Murray plutôt, même s'il pleure tout le temps. C'est vraiment n'importe quoi, surtout pour un Ecossais. Si mon fils faisait pareil, je lui en filerai une belle, tiens..."

Ben oui, un garçon, à plus forte raison écossais (...The Fuck...?) ça chouine pas.

http://31.media.tumblr.com/tumblr_ma5hs7AZ2c1rfimo0o1_400.gif

 

 Réaction d'Andy Murray après cette avalanche de crétinerie. (Document d'époque)

 

 Poussons plus avant sur le slut-shaming. Je vous fais grâce de la délicieuse anecdote sur la dispute entre Paris Hilton et Sharleen Spiteri (qui lui a craché dessus, l'a traitée de "salope white trash" et l'a menacée de "lui casser la gueule"-Paris Hilton a eu l'outrecuidance de "s'asseoir sur les manteaux de ses potes"avouez qu'on a envoyé des gens au goulag pour moins que ça)

C'est ici qu'intervient Lily Allen. J'avais plutôt de la sympathie pour elle, surtout après l'avoir vue débarquer aux Solidays en robe-sac et bracelets (genre bracelets du camping) en papier, un verre en plastoc de pinard à la main, et nous expliquer doctement qu'elle était bourrée et que c'était normal d'être bourrée en festival. (voilà pour l'anecdote) De plus, Lily Allen dès ses débuts rouspétait contre la dictature du physique conforme. Encore plus de sympathie, donc. Hélas. Elle aussi, comme sa glorieuse aînée, se livre à un réquisitoire (moisi) contre ces femmes si nulles et si superficielles, mêm que c'est tout de leur faute et surtout précise bien qu'elle n'est pas comme ça ELLE. Et puis rangez (mieux) ce féminisme, ça ne sert à rien. Lisez bien ceci ça explique tout bien comme il faut.

 

Cracher sur les autres femmes pour avoir l'approbation des hommes, ça ne fait pas de vous une "vraie" femme. Ca fait de vous une femme misogyne qui a très bien intégré où était sa place.

Et puis faudra m'expliquer ce qu'est "une vraie femme".

Bizarrement, ces singeries nous proviennent de femmes blanches, riches et hétéros. C'est sûr que la vie doit pas être aussi merdique pour vous, et que vous avez moins besoin de vous battre pour vos droits. Cela fait écho aux conneries d'Alessandra Sublet, qui expliquait doctement que le féminisme oui bon caca hein, "on a pas à porter les couilles de nos mecs (sic) et puis c'est trop bien d'être à la maison pour s'occuper de son enfant". Oui, quand t'as les thunes pour te permettre un congé maternité et que tu as la certitude d'avoir du taf après. Et régulièrement, quand elle sort ses "ouiiiiii mais moi j'suis une vraie fille, j'aime les trucs de meufs/j'ai peur de ceci/cela gna gna gna" Encore ce truc (débile) de la "vraie" fille. Qui, cette fois, est celle qui se conforme aux stéréotypes de genre.

Magistrale démonstration de la stupidité de ce concept "vraie fille/vraie femme" qui se tue de lui-même. Faudrait voir à vous mettre d'accord, les vraies femmes, ce sont celles qui ne se comportent pas comme des fifilles et filent des beignes aux garçons qui pleurent, ou celles qui se comportent comme des fifilles?

http://i.imgur.com/7boON3B.gif

 

Non, les féministes ne détestent pas les hommes: elles détestent les sales cons sexistes (et on en trouve aussi chez les femmes-la preuve-qui souffriront quand même du sexisme-l'anecdote sur l'interdiction de stade, mais qui préfèrent être validées par les hommes et accuser les autres femmes plutôt que de remettre en cause le patriarcat-qui les emmerde pas tant que ça, finalement, pour peu qu'on sache rester à sa place)

Les femmes peuvent être des "fifilles à la vanille", aimer les trucs traditionnellement considérés comme féminin (et donc villipendés comme tels, parce que supposément futiles), et/ou aimer les trucs traditionnellement considérés comme masculin, je ne vois pas bien-et j'ai beau retourner la chose dans tous les sens- CE QUE CA PEUT BIEN VOUS FOUTRE. Plutôt que de chercher des poux à ces filles-pas-comme-vous et les accuser de tout et de rien, prenez-vous en au vrai responsable: ça commence par "pa" et ça finit par "triarcat".

 

Pour les fausses femmes pourfendeuses de djendeur, les zhorrib' feminiss et autres créatures contre-nature:

Les articles sur le sèsquisme de la Ficusphère: , , , et . Et puis .

Le tumblr M-e-u-f-s

Le site Machisme Haute Fréquence

Fake Geek Guys!

Et bien sûr, les liens.

 

J'vous laisse, vu l'état actuel de mes dents je pense pouvoir postuler sans trop de difficulté à West Ham, ou dans un club gallois bien pourlingue de L3. Quel dommage que Wimbledon n'existe plus depuis 2004.

                                                                                          Bisou

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

(1) Je compte ouvrir un site dédié à ce Breton injustement méconnu, avec un angle historique (Le Cromagnon), technico-ouvrier (Le C(h)romé), culinaire (Le Cromesquis) et musical (Le Crom D'habitude, je resterai au vestiaiiiiiiire, Le Crom d'habitude, je vais sourire...) ET PUTAIN MAIS NE ME LAISSEZ PAS FAIRE DES CHOSES PAREILLES TUEZ MOI AVANT BORDEL. Je vais emménager de ce pas dans la Boîte de la Honte.

(2) Pour avoir récemment vu Marta jouer dans l'équipe Ronaldo, Zidane & Friends lors d'un match de charité, excusez-moi, je pouffe. Comme une grosse pouffe.

(3) Représailles dans 3...2...1...Ah ben non, à St Etienne on n'a pas encore l'Internet. Ils ont que des numéros verts. (Je m'astreins au chou bouilli pendant une semaine afin d'expier cette blague)

 

Repost 0
Published by Ficus
commenter cet article
28 février 2014 5 28 /02 /février /2014 15:12

Bien le bonjour.

En guise de préambule, je vous incite très fortement à voir ceci (que j'ai vu et aimé à tel point que j'ai dû essorer ma housse de canapé). Et je vous enjoins non moins fortement à lire cela. (que j'ai aimé à tel point que j'ai dû changer ma Couche Confiance Séniors)

 Fin du préambule.

Aujourd'hui j'aimerais revenir sur un article de Rue89. Déjà pour son sujet, qui me touche de près (voire d'un peu trop près, veux-tu bien reculer s'il te plait) et ensuite, parce que-bien que soulevant des problématiques rarement abordées (rarement ailleurs que dans les tréfonds truffés de pièges-à-testicules-blanches de l'internet hystériquement enragé des féminazies intersectionnelles islamogauchiss' mal lavées s'entend) je le trouve un peu à côté de la plaque.

Car, Anéfé: rien que le titre se prend les pieds dans le tapis.

"Une Bretonne et une Métisse": comme si les Bretonnes étaient fondamentalement blanches. J'imagine qu'une personne non-blanche habitant en Bretagne est de fait bretonne, non?

"Les larves de la légende et les monstres de l'histoire, tout avait passé sur ce noir pays". (1)

Ca me semble limpide.

De plus: l'utilisation du terme "métisse" est flou-puisqu'on évoque un métissage basque-auvergnat, à titre de comparaison. Ouais mais non. D'après le dictionnaire en ligne, qui se mouille pas trop, le métissage, en zoologie, c'est "le croisement des races"(sic). Au passage, je suis ravie de découvrir que mon patrimoine génétique est constitué d'après une manipulation zoologique.

C'est vrai quoi, l'accouplement de deux "races"(2) différentes c'est contre-nature. Donc pour faire simple, le métissage, c'est le résultat (dégoûtant) de l'accouplement (beurk) de deux personnes de couleur différente. Un métissage basque-auvergnat en serait un si les parents sont de couleurs différentes, pas à cause de leur "appartenance" régionale. (3)

Le traitement de la question de l'exotisme me pose un peu problème: la Bretonne blanche n'est exotisée que lorsque l'on entend son nom et son prénom à consonnance bretonne. A contrario, la personne non-blanche est directement exotisée du fait de son apparence.

Comme si on était là uniquement pour vous faire voyager dans les lointaines contrées que nous avons forcément quittées, pour toucher moult allocations en ne foutant rien mais en volant quand même votre travail. J'y reviendrai plus tard.

Le passage que j'ai trouvé juste, en revanche, est celui mentionnant l'intersectionnalité (wouhou!) et donc, l'utilisation de la question-qui-donne-envie-d'arracher-des-intestins-par-la-bouche-pour-étrangler-avec à des fins de drague. Drague d'une légèreté à peu près équivalente à une moissonneuse-batteuse. Renée Greusard explique très bien d'ailleurs, cette idée selon laquelle on appartient à l'homme qui nous drague en tant que femme, que métisse, (a.k.a "être doublement inférieur") et que l'on se doit de répondre à cette question, puisque le mâle dominant nous fait l'honneur de nous la poser.

Je vomis ce fantasme dégueulasse aux relents colonialistes sur Lafâme métisse. Comme si on était toutes pareilles, déjà. Et puis le coup du "cocktail explosif"...

http://www.clafoti.com/Dictionary/M/M_MOLOTOV.gif

 

C'est CA, un cocktail explosif.

 

Certes j'ai le coeur plein de napalm, mais enfin ce n'est pas écrit sur ma gueule. Si j'étais ce que vous dites, j'aurais du sable au fond(4), du verre pilé et de l'essence au milieu, et un mouchoir enflammé sur la tête. Constatant que ce n'est point le cas, je vous prierai donc de bien vouloir rouler en boule vos comparaisons vaseuses, de les enduire de lubrifiant homologué et de les introduire dans l'orifice approprié pour accueillir vos conneries. Bien le merci.

 A ce titre, les présupposés racistes et sexistes construisant une fantasmagorie ethnocentrique et malsaine sur laFâme asiatique sont bien dégueulasses. Etre une femme non-blanche, deux fois plus de joie quotidienne.

 

Revenons à la Question. Cette question, c'est de la curiosité déplacée. Ce qu'elle signifie, c'est, en substance: "pourquoi vous n'êtes pas blanc-he". Pourquoi les gens se permettent de devenir très intrusifs dès que l'on est non-blanc? J'ai fait une petite liste des circonstances.

1) Sans mauvaise arrière-pensée, juste parce qu'il est considéré comme normal de demander à une personne non-blanche d'où elle vient. (ben voyons)

Une de mes connaissances a attendu plusieurs mois-et plusieurs litres de bière-pour me demander, "T'es de quelle origine, Ficus?", comme ça, tranquillou pilou. Il n'a JAMAIS posé la question au reste du Gang (alors que, c'est pas pour balancer, mais le Leader elle est pas franco-française hein.) Ok, il voulait mieux me connaître, mais il y a un tas de questions à me poser d'abord, et puis, pourquoi me connaître passerait forcément par mes origines? Qu'est-ce qu'on s'en branle au bout d'un moment, que je vienne à moitié d'un pays-là-bas-très-loin que tu seras même pas foutu-e de situer sur une carte (surtout qu'officiellement il a été "suspendu" depuis le 17 avril 2012) et du fin fond du trou du cul de l'Espagne où tu foutras probablement jamais les pieds? En plus le gars a rien trouvé de mieux que de me sortir "moi aussi j'suis métisse, j'suis franco-belge." Oui alors comment dire, on te demande jamais tes origines à toi, à la limite quand on entend ton blaze, et j'imagine qu'après mention de ta filiation flamande, on ne vient pas t'emmerder en te demandant "c'est ton père ou ta mère qui est...?", "t'es né où?" , "t'as la nationalité française?", "t'as encore de la famille là-bas?" "Je connais quelqu'un qui est [insérez ici une nationalité qui n'a rien à voir ou presque] faudrait que je vous présente"Etc.

Le problème vient de la récurrence. Ce gars n'est qu'un individu parmi la cohorte de gens me posant cette question. 

 

http://www.madmoizelle.com/wp-content/uploads/2013/08/tumblr_mk1aw6dPIw1qevkgco1_500.gif

C'est très fastidieux (et je sais ce que ça veut dire)

 

J'ai fait le test une fois (NON JE DIS PAS CA POUR ME MOQUER DES BELGES J ADORE LES BELGES j'ai même épousé un Flamand d'origine alors hein)

Un dragueur lourd comme les autres, qui me demande du feu, et puis, normal, mes origines. Je décide de jouer le jeu:

"Belge.

_Ah ok, mais je voulais dire (rire à la fois gras et gêné) tes origines plus...lointaines quoi.

_ C'est assez loin Namur.

_ T'es née en Belgique?

_Oui.

_Et tes parents, ils sont d'où?

_ de Namur aussi.

_ Nan mais leurs origines?

_Bon j'avoue, ma mère est de Charleroi." Belge, ça devait pas être une réponse acceptable, puisqu'il faut être blanc-he pour l'être, comme pour être français-e. Le gars s'est tiré quand il a compris qu'il n'obtiendrait pas sa réponse et j'imagine que depuis, il doit vivre un calvaire et mener une enquête qui le dévore et qu'il ne trouvera sa délivrance que quand il aura résolu cette très importante énigme.

OU ALORS

 Il est retourné à sa petite vie, parce que, SCOOP: si vous vous posez 2 minutes la bonne question, non pas "d'où vient Truc", mais: "Qu'est-ce que ça peut bien me foutre de savoir d'où vient Truc", vous arriverez très probablement (à moins de bosser pour l'immigration) à la réponse suivante: RIEN.

 

Dans le même style, un contrôleur de Noctilien qui nous ramenait à Mantes la Jolie, une amie (blonde aux yeux bleus) et moi-même, a commencé à taper la discute avec nous, vu qu'il ne restait plus que nous, et ça n'a pas loupé, m'a demandé mes origines. Il pensait de bonne foi, que ça me gênerait pas parce qu'il était noir lui aussi. Ben si, ça me gêne. Et évidemment quand j'ai répondu "française", il m'a demandé "ton père il est quoi, ta mère elle est quoi"...

J'ai pas de parents putain. J'aime pas en parler. Encore moins à des inconnus. Et mon amie a eu droit à "toi, jt'e demande même pas, française, j'imagine, à la rigueur polonaise..."C'était dit sans méchanceté, sauf que moi aussi je suis française. Je ne suis pas particulièrement patriote (ce serait même plutôt le contraire) Je n'ai pas honte de mes origines mais je n'ai pas à en faire étalage.

Il y aussi les gens qui trouvent ça trop cool le métissage, c'est vrai les bébés métisses c'est trop mignon -en fait c'est juste parce que les bébés blancs c'est trop moche. Au passage, c'est fou comme vous nous trouvez beaucoup moins mignons dès qu'on grandit, au point de serrer votre sac contre vous quand vous nous croisez dans la rue ou de trouver normal que les flics nous demandent nos papiers. On m'a quand même sorti, en famille, "haan c'est trop cool t'es métisse, tu connais Yannick Noah? Personnellement?"

http://newnownext.mtvnimages.com/2010/03/tATI_dr2_7_252gif34.gif

 Bien sûr, on squatte le même palmier...

 Quand vous posez cette question, vous obligez la personne à vous donner des éléments personnels sur son histoire familiale, et tout le monde en pas forcément envie, comme dit plus haut.

Ex: "tu viens d'où toi?

_Ben du métro.

_Houhouhou ce que t'es caustique. Nan, je voulais dire, tes origines quoi.

_ Pourquoi?

_Ben parce que t'es...

_ Incroyablement sexy avec mes cheveux roses? Extraordinairement jeune malgré le poids des années?Potentiellement Batman? Thésarde?

_ Nan arrête, parce que t'es métisse quoi.

_ Je viens de Mantes la Jolie.

_Ah ouais, mais heu...tes origines?

_Je suis née à Versailles. Et pas Versailles au Zimbabwé, Versailles la capitale des Yvelines, au cas où tu te poserais la question. J'ai grandi dans les Yvelines, je vis dans les Yvelines, et je crèverai certainement dans les chiottes d'un rade cradingue des Yvelines. Ca va aller où tu veux un certificat de naissance et un flacon de pipi?

_Eeeh, mais pourquoi tu t'énerves? C'est juste une question comme ça!"

 Ben non, à partir du moment où tu ne poses cette question qu'à une catégorie de personnes, c'est pas juste une question comme ça. Pour en revenir à l'article, je trouve l'anecdote sur la femme asiatique américaine particulièrement hypocrite. Ce n'est pas le fait qu'une non-blanche pose la question à un non-blanc qui est choquant, c'est qu'elle la lui pose à lui et pas aux autres, et qu'en plus cette information n'est pas pertinente dans ce contexte. Et tout le monde, je le répète, n'a pas forcément envie de raconter son histoire personnelle.

 

2) Par suspicion

Si la première catégorie, bien qu'elle implique le dévoilement d'une vie privée qu'on a pas envie de dévoiler, encore moins à des gens qu'on ne connait pas ou très peu (indice: dans "vie privée", y'a "privé") est plutôt l'expression d'un racisme intégré et inconscient-même des personnes non-blanches demandent à d'autres personnes non-blanches leurs origines-et de la curiosité mal placée, elle est plus bête que méchante. En revanche, cette catégorie-là ne laisse plus vraiment de doute possible.

Exemple: les gens se réjouissant qu'avec Monsieur Ficus, on fasse "plein de petits métisses aux yeux bleus", ou des enfants "pas trop colorés".

http://sprudge.com/wp-content/uploads/2013/08/rupaul-gif-1.gif

 Outre le fait que la perspective d'avoir des moutards me file des ulcères, ce genre d'assertion raciste me renvoie à ma jeunesse, quand on disait à mes "parents" adoptifs blancs que "j'avais l'air d'être moins noire à leur contact" (sic). Ca me renvoie aux saloperies que sortent des gens pleins de bonnes intentions du style "ouais mais toi si t'es éduquée et si tu as eu une vie correcte (sous-entendu pas dans un bidonville ou dans une tour HLM à 25 avec d'autres sans-papiers et mariée à 15 ans avec ton oncle aux 12 épouses après avoir été dûement excisée) c'est parce que t'as grandi avec des Blancs". J'ai certes grandi avec des Blancs, mais j'ai surtout grandi avec des abrutis. Donc mon éducation et ma réussite, je les dois à moi et moi seule (et à mon Beau-Papa adoré, qui, lui ne m'a JAMAIS demandé mes origines) Dès que je fais quelque chose de socialement inacceptable (ouvrir ma gueule, ne pas me comporter en bonne négresse soumise, ommettre de remercier la colonisation pour ses bienfaits, liste non-exhaustive), on met ça sur le compte de mes "origines". Chassez le naturel, hein...

Citons également en guise d'illustration, la voisine bien suspicieuse qui te demande si t'es française, ("y'a quand même beaucoup d'étrangers ici on est plus vraiment chez nous"),  les gens qui demandent à Monsieur Ficus, "ta femme, elle est quoi?" (en général il répond "tarée") parce qu'ils sont inquiets qu'un pauvre petit Français de souche tout choupinou innocent et un peu naïf se laisse prendre au piège d'un mariage pour les papiers. C'est dingue comme les gens sont CONcernés. La gentille madame qui m'a sorti lors d'un entretien d'embauche "je vous préviens ici avec les élèves, même dans les couloirs on parle français". Merci connasse, ça tombe bien je suis diplômée en littérature française; "ne le prenez pas mal (comment pourrai-je le prendre autrement???) mais comme vous avez des origines communes avec certaines de nos étudiantes, elles pourraient être tentées d'être familières avec vous, et parler leur langue maternelle", ben oui c'est bien connu, on vient toutEs de Noiraudie ou de Bougnoulie, comme les Asiatiques viennent d'Asiatiquerie, on parle toutEs la même langue (primitive).

Et puis, bien evidemment, les flics. Outre les contrôles, j'ai découvert que quand je venais moi-même pour déposer plainte (pour vol de portefeuille), j'étais suspectée de magouille: j'ai déclaré le vol de ma carte d'identité (qui était dans ledit larfeuille) et j'ai eu droit à "carte d'identité...française bien sûr?" Je suis la seule à qui l'on a posé la question. Mes camarades plaignants n'ont pas eu droit à cette petite humiliation. Une de plus à ravaler, avec les autres, et t'avises pas de te plaindre, y'a pire.

 

Plus généralement, ça me gonfle qu'on se pose cette question à notre sujet, nous les non-blanc-h-es. Qu'à l'arrêt de bus, avant même de me dire bonjour, on me demande "vous êtes togolaise?"; que les élèves de Monsieur Ficus, du temps où il enseignait, lui demandent après une de mes visites "elle est quoi votre femme, m'sieur?Marocaine?". J'en ai marre qu'on me questionne et qu'on se questionne à mon sujet uniquement dans une perspective ethnocentrée. En quoi est-ce sympathique qu'on veuille savoir d'où je viens? En quoi est-ce sympathique de me demander inconsciemment de justifier ma présence, insinuant par là que je n'ai rien à foutre ici, logiquement? En quoi est-ce sympathique de ne s'intéresser à moi que pour le potentiel exotisme que je suis supposée apporter?

Pour arrêter de nous faire chier (et par extension, d'avoir un comportement raciste), voici quelques conseils simples:

Arrêtez de demander à quelqu'un ses origines. (J'ai dit simple, je vous ai pas menti). Attendez que la personne aborde elle-même le sujet, ce qui signifie qu'elle aura envie de vous en parler.

Arrêtez de désigner les gens comme "un mec arabe", "une meuf noire", "un-e asiat". Quand vous faites référence à des personnes blanches, vous ne mentionnez pas leur couleur, donc faites pareil pour les personnes non-blanches, merci.

Et arrêtez de faire chier avec la pseudo-victimisation: non, nous ne ramenons pas tout à la couleur, la preuve, c'est à nous qu'on demande nos origines, c'est nous que l'on désigne comme non-blanc-he et c'est nous qui subissons préjugés, insultes, indiscrétions et moult joyeusetés.

 

Bisous

(et la/le premierE qui cite Maxime Leforestier sera penduE)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 (1) Victor Hugo, Quatrevingt-Treize, LGF Les Classiques de Poche, 2001, p.271

(2) Bien que l'on ne puisse pas décemment parler de race pour des êtres humains, rapport aux trop grandes similitudes biologiques entre personnes de couleurs différentes, il s'agit ici de race sociologique, c'est-à-dire construites par la société, et porteuses de critères foireux supposément liés à l'appartenance raciale.

(3) En dépit de la lutte acharnée menée par le groupuscule terroriste Bougnasie Indépendante Fière Libre et Eternelle (la B.I.F.L.E) l'Auvergne n'est toujours pas un territoire autonome.

(4) Ce qui est fort probable étant donné que les féminiss' ont un "vagin sableux" (sic) 

 

Repost 0
Published by Ficus
commenter cet article
8 février 2014 6 08 /02 /février /2014 16:28

Comme vous le savez, je partage avec mes corréligionnaires féminazies-misandres-gôchiss-malpropres un déficit certain d'humour. Contribuant par ma propension mesquine à la dictature du politiquement-correct-on-peupuriendire, j'ai décidé d'y remédier en me lançant, moi aussi, dans la blagounette de bon aloi. PrêtEs?

Comment on fait couiner deux fois un mec hétéro?

1) En lui mettant un doigt dans le cul et 2) en s'essuyant sur ses affaires.

http://www.he-manreviewed.com/wp-content/uploads/2012/07/2-Sexy-Laugh-Gif1.gif

 

C'est quoi la différence entre un mec hétéro et une lunette de chiotte?

La lunette de chiotte t'emmerde pas après que tu te sois assise dessus.

http://31.media.tumblr.com/tumblr_lvq9brKAnA1r4ghkoo1_500.gif

Jean-Edouard des Hommen et Philibert de la Manif pour Tous sont dans une voiture. Qui conduit?

La police.

http://media.tumblr.com/tumblr_lq2pmk39oS1qht847.gif

 

Un Breton et un Corse tombent d'un immeuble. Qui touche le sol en premier?

On s'en fout!

http://www.hellyeahfnwrite.com/wp-content/uploads/2013/09/Bill-Cosby-Laugh-GIF.gif

 

Une Belge, une Allemande et Une Française sont dans un avion. Comme il commence à piquer du nez, on suggère aux passagères d'alléger l'appareil en larguant des trucs en soute. La Belge jette un kilo de frites: "pas grave, j'en ai plein dans mon pays!". L'Allemande se déleste d'un kilo de saucisses: "pas grave, j'en ai plein dans mon pays!". La Française attrape un mec blanc cis hétéro et le balance: "pas grave, j'en ai plein dans mon pays!"

http://31.media.tumblr.com/tumblr_lnj2achEq01qbs9moo1_500.gif

 

 Ben quoi, ça vous fait pas rire? C'est pas drôle? C'est offensant? La vache, vous avez vraiment aucun humour. On peut plus rien dire. Alors parce que c'est pas politiquement correct, tout d'suite, vous montez sur vos grands chevaux? Ca y est on peut plus rire de tout? Vous ne vous délectez pas de mon iconoclastie?

Pourtant vous devriez.

Parce que s'en prendre aux dominants, c'est pas exactement courant dans l'humour contemporain. Aujourd'hui, on ne rit plus des puissants avec les faibles, on rit des faibles avec les puissants. C'est pour cette raison que de fait, on vide l'humour de sa fonction première de transgression.  

L'humour est lié au contexte: si par exemple, je moque not'bon roi Louis-Philippe comme Philipon en son temps, je ne risque strictement rien, je ne fais pas acte de subversion. Ca ne fera rire personne-à part mes collègues chercheurSES qui sont des gens un peu névrosés-c'est hors-contexte.

Bien sûr l'humour peut prendre moult formes, pas forcément contextuelles, mais c'est celle, tu t'en doutes, que j'ai choisie d'étudier aujourd'hui, pour des raisons évidentes. (actu-tout-ça)

Ce qui me gave, c'est ce besoin ressenti par des gens appartenant au groupe dominant de défendre à tout prix le Rire, et peu importe s'il est raciste, sexiste, homophobe, transphobe, antisémite, islamophobe. Comme si, d'une part, le sacro-saint Rire était en danger chaque fois que quelqu'un se sentant légitimement offensé ouvre sa gueule, et, d'autre part, comme si la sauvegarde du Rire impliquait forcément d'accepter le racisme, l'homophobie, le sexisme, la transphobie, l'antisémitisme, l'islamophobie. Comme un genre de fatalité inhérente au Rire. En gros: si on commence à censurer à tout va, à ne pas "laisser passer" certaines choses, on ne rira plus jamais. C'est tout l'un ou tout l'autre.

Sauf que: personne n'a arrêté de faire des blagues racistes, sexistes, homophobes, transphobes, antisémites et islamophobes. Dormez tranquilles.

Et puis c'est bizarre, cette revendication: si on ne rit plus des Nègres, des Crouilles, des Bridés, des Romanos, des gonzesses, des chômistes feignasses,des transpédégouines, des HandicapéEs, des Feujs et des Muslims, on va s'emmerder. Posez-vous les bonne questions. Si pour rire vous avez besoin de pouvoir vous foutre de la gueule de groupes de personnes qui s'en prennent DEJA plein la gueule, vous avez un problème.

Ce n'est pas la crainte de se taper uniquement des sketchs moyennement drôles sur la vie quotidienne ou de l'humour "gentil" ou fondé sur l'absurde qui poussent nos défenseurEs autoproclaméEs de l'humour à gueuler qu'on leur censure leur droit élémentaire à se poiler non pas avec, mais aux dépends de; c'est bien la crainte d'un changement de cible: en clair, que ce soient les dominantEs qui soient brocardéEs de façon équivalente. Parce qu'un humour fondé sur la dénonciation par le biais de l'ironie(1) du système de domination intrinsèquement discriminant obligerait les dominantEs à mettre le nez dans leur caca.

Bien sûr des gens se moquent des dominantEs (heureusement). On parle beaucoup du Réquisitoire contre Jean-Marie Le Pen et de la célèbre formule (totalement dévoyée d'ailleurs) mais on oublie souvent le sketch de Luis Rego. Un immigré portugais qui a fui la dictature et le service militaire aux colonies ridiculise le fascisme. Il en fait quelque chose de débile, non pas pour le minimiser, mais pour souligner combien il est dangereux d'accorder du crédit aux idéologies débiles.

Ce n'est pas ce que font nos humoristes distingués. Eux ne font qu'aller dans le sens du vent: ils suivent la tendance de nos spécialistes-philosophes-polémistes-éditorialistes qui, au nom de leur lutte contre le politiquement correct, veulent baver des inepties fondées sur du rien, et saluez donc ce grand courage qu'est le mien, moi qui viens courageusement partout où l'on veut bien me tendre plume ou micro, bravant ainsi la censure droit-de-lhommiste politiquement correcte qui veut m'empêcher de dire la vérité vraie. Ces gens se prenant pour des révolutionnaires, bien contents d'avoir étalé la merde qui leur tient lieu de pensée (tout en couinant qu'on les musèle, sinon c'est pas drôle) au point de la rendre assez commune pour que personne ou presque n'en sentisse les relents (ouais je conjugue toujours comme je veux) ou du moins, au nom de la daimocrassi, ne s'en ébaubisse plus que ça, ont donc ouvert grand la porte aux humoristes en quête de corrosion, de subversion, de poil-a-gratterologie.

Du coup, les humoristes qui se lancent à corps perdu dans l'humour plus que douteux font comme leurs alter-ego "sérieux"(2), c'est-à-dire en appeler avec des chevrotements dans la voix à la daimocrassie, au droit de rire de tout et de tout le monde et puis merde quoi, c'est pour rire, c'est pas bien grave.

Et quand ils ne disent rien, des gens appartenant au groupe dominant se dépêchent de les défendre.

Je m'en vais vous parler du RwandaGate. Il semblerait que le génocide rwandais revienne à la mode. Pas pour une quelconque reconnaissance (hého, des massacres de Noirs ça débarasse et ça fait plaisir c'est pas hyper-important, c'est même d'une banalité affligeante) mais comme objet d'humour parce qu'on doit rire de tout, hein. Et donc de populations massacrées, violées, mutilées, en plus ça tombe bien, le devoir de mémoire envers les Nègres, tout le monde s'en bat la race (blanche). Idem pour les bougnoules, la guerre d'Algérie, Octobre 61, Malik Oussekine, Youssef Khaïf...on va pas commencer à se flageller pour des trucs auxquels on n'a pas participé, et tant pis pour celles et ceux qui en subissent toujours les conséquences. Revenons au Rwanda. Enfin non,  au traitement du génocide rwandais par de talentueux zhumoristes.

Acte 1: Canal+ dans son émission Le Grand débarquement, propose une parodie des émissions "Rendez-vous en Terre Inconnue" et "La Parenthèse Inattendue". Le sketch avait clairement pour but de se moquer de l'ethnocentrisme et de l'égoïsme des Blanc-h-e-s, ainsi que de leur racisme inconscient et intégré, pas du génocide rwandais. Sauf que c'est raté: c'est pas drôle, et irrespectueux. Auraient-ils fait la même chose pour la Shoah? Chanté une comptine "Papa est en haut, il fuit la Gestapo, Maman est en bas, tabassée par des SA"? Auraient-ils, toujours pour faire rire, raconté à quel point c'est difficile de trouver un enfant juif à adopter qui ne soit pas rachitique? Je pense pas non. Et en admettant qu'ils le fassent, on aurait assisté à une levée de boucliers (justifiée). Quelques voix se seraient peut-être élevées, du style "rooooo on peut plus rien dire", et auraient immédiatement été taxées d'antisémitisme primaire et Manuel Valls aurait froncé très fort les sourcils. Sauf que quand une femme rwandaise dit son (légitime) dégoût, les seulEs à froncer très fort les sourcils, ce sont les défenseurEs de l'humour absolu. Oh la la vous faites chier, si on doit tout interdire pour ne pas VOUS blesser, on fera plus rien. Nonobstant qu'un million de morts puisse vous blesser, et en raviver le souvenir vous chagriner, on s'en fout complètement, ce qui prime, c'est notre droit fondamental à vous utiliser pour se marrer. Au passage, vous noterez que ce sont systématiquement des personnes blanches qui donnent des leçons d'humour. Du white splanning ("explication blanche systématique") visant à asseoir un peu plus la domination blanche. C'est à NOUS, les Blanc-h-es de décider ce qui doit faire l'objet de la parodie, de la satire, de la moquerie. Si vous refusez ça, si ça ne vous fait pas rire, si vous ne comprenez pas le second degré (3), vous empiétez sur notre liberté de rire de quelque chose qui ne nous touche pas.

Acte 2: Le délicieux (non) Nicolas Canteloup s'est payé le génocide rwandais. Nouvelles râleries, cette fois du CRAN (ces zhorribles noirs communautaristes empêcheurs de se fendre la margoulette). Réponse de l'intéressé: y'en a marre de devoir s'excuser dès qu'on dit des saloperies, on est humoristes, c'est pour rire. Et de nouveau une personne blanche vient nous expliquer doctement qu'elle veut pouvoir rire de tout tranquille, alors s'il vous plaît ta gueule. Notez que ces personnes ne revendiquent pas le droit de rire ensemble, non elles revendiquent le droit de pouvoir continuer à rire des autres. C'est plus facile de rire de quelque chose qui ne te touche pas, hein.

On prétend défendre l'humour "corrosif", "l'humour noir". Emile Cioran pratiquait-avec génie- l'humour noir, tout comme Ambrose Bierce. Jacques Sternberg était très drôle. Si vous aimez l'humour acerbe, le cynisme, l'ironie, vous y trouverez votre bonheur. En revanche, les amuseurs homologués qui ne font que perpétrer la domination et chouinent pour conserver le droit d'exercer cette domination via leur parole humoristique, ne font preuve d'aucune forme de subversion. Il y a une différence fondamentale entre se moquer des discriminations et se moquer des discriminéEs. Faites le test Louis CK et vous verrez.

A l'inverse, des gens viennent hurler quand on s'en prend aux dominantEs: à mon ancien taf, une meuf avait sorti (en commentaires) "c'est tellement facile de taper sur Marine Le Pen, c'est mesquin", parce que je me foutais ouvertement de son programme. Les mêmes personnes trouvent courageux de taper sur Leonarda, soit sur une jeune fille de 13 ans expulsée et séparée de sa famille. Des gens trouvent ce sketch méchant et raciste. Ils trouvent Gaspard Proust hilarant et se battront pour qu'il puisse continuer à faire des vannes sexistes, racistes et homophobes. Et puis "il tape sur tout le monde, donc on peut pas le taxer de racisme, d'homophobie et de sexisme". Voilà où on en est: un jeune humoriste dans un reportage racontait que quand il faisait une vanne sur les Arabes, il se sentait obligé d'en faire sur d'autres communautés, pour pas avoir de problème et ne pas être taxé de raciste. Si l'on s'en tient à sa théorie, on constate que le fait de se moquer des travers supposés d'une groupe de personnes-groupe défini par son appartenance ethnique-n'est pas du racisme, à condition...de se moquer d'autres groupes de personnes définis par leurs appartenances ethniques...Ca tombe sous le sens.

http://i1261.photobucket.com/albums/ii593/cherokeesam777/1368351841_applause-gif-3_zpsa5ed13e6.gif

 

Et au lieu de se moquer-donc dans notre contexte, en rajouter une couche-toujours des mêmes, on commençait à se moquer des groupes dominants? Pourquoi quand une femme balance un truc sur les hommes, c'est de la misandrie, et quand un homme balance un truc sur les femmes, c'est de l'humour rooo vous les grognasses vous avez vraiment aucun second degré. Pis de toutes façons les femmes sont pas drôles.

Pourquoi quand une personne racisée balance une blague sur les Blancs, on parle de racisme antiblanc odieux et de tribalisme de l'humour, de communautarisme et de banlieues encouragées à flamber, et que quand des Blanc-h-e-s font des blagues sur les racisé-es, on trouve ça hilarant et politiquement incorrect, et qu'on s'offusque de la bêtise et du fanatisme des concerné-e-s, qui bien sûr vont se dépêcher d'hurler (dans le meilleur des cas) ou de faire sauter des bombes partout? (et même quand ils le font pas, on attend vitement leur réaction en pronostiquant la violence intégriste qui ne saurait manquer d'arriver, sachant le manque d'humour de ces gens)

Pourquoi quand on se fout de la gueule des hétéros, on est hétérophobe (et on déteste la famille et on oeuvre à la toute-puissance du djendeur), alors que quand on fait des blagues homophobes et transphobes, on est hilarant et transgressif?

Pourquoi un chroniqueur de l'émission pour fins lettrés "Touche Pas à Mon Poste" se déguise "en Chinois" et que les seules réactions sont des rires gras? 

 

J'en ai marre qu'à chaque fois que l'on ressort des images d'archives d'humour pourrave, on entende le sempiternel: "de nos jours on pourrait plus faire ça, une association vous tomberait tout de suite dessus". Parce que ça vous manque, à vous, les dégueulasseries de Michel Leeb? Vous êtes nostalgiques de la Zoubida? Vous mettez sur le même plan des sketchs qui dénonçaient l'antisémitisme et le racisme en se moquant de l'antisémitisme et du racisme, et des sketchs antisémites et racistes. On pourrait aujourd'hui refaire "Les envahisseurs" ou "Le bistrot" des Inconnus, parce que ça se moque du racisme. Et de toutes façons, on peut toujours faire des choses ignobles de nos jours, puisque même si les associations droit-de-l'hommistes-humouricides-premier-degré-victimisantes s'agitent à la moindre sortie raciste, vous êtes là pour rouspéter qu'onpeupuriendire. 

 

N'ayez crainte, vous pourrez toujours continuer à faire des blagues de merde  et à relayer, sous couvert d'humour, un discours raciste, misogyne, antisémite, islamophobe, homophobe, transphobe, putophobe. Déjà parce que vous ne transgresserez rien du tout (l'incitation à la haine est un délit, mais rares sont celles et ceux qui sont réellement condamné-e-s) puisque vous relaierez un discours majoritaire, et ensuite, parce qu'on vit en démocratie. Et donc, si la démocratie vous permet de dire des saloperies, elle me donne également le droit de ne pas les trouver drôles, et de dire que c'est de la saloperie. Elle me donne le droit de refuser de rire avec vous.

Mais bon, vous perdez rien, à côté de moi Pol Pot est un gai luron.

 

Bisous

http://media.tumblr.com/tumblr_m6f0x20vsD1qcwic6.gif

 

 

 Trucs (chiants) à lire et .

 

 

 

 

 

 

 

 

 

(1) Lisez Lukacs. Oui maintenant je vous donne des devoirs.

(2) Même si parfois on a du mal à les y prendre (au sérieux). (Je m'en lasse pas)

(3) Je vous renvoie vers les articles sur le sujet de Denis Colombi, comme d'hab.

 

Repost 0
Published by Ficus
commenter cet article
23 janvier 2014 4 23 /01 /janvier /2014 13:37

Edit: en complément de mon article précédent: lisez ça.

Edit 2: nouveau lien+ RDV LE 9 FEVRIER pour la manif des gôchiss mal lavés à la solde du djendeur et des zétrangers.  

 

 

Aussi étrange que cela puisse paraître, j'ai de nombreuses occupations en ce moment (1), et trop de motifs d'agacement (pour rester polie) pour m'atteler au démembrage systématique de toutes les conneries qui passent sous mon nez. Aussi ai-je constaté avec la joie caractéristique de la grosse feignasse qui va pouvoir encore feignasser, que des gens très bien avaient écrit des trucs très bien pendant que je me tirais les crottes de nez que je suais sang et eau sur la très centrale question du dévoilement social dans le mystère urbain. Grosse liquidation de liens, servez-vous, et bonne année, et surtout la santé, c'est important la santé hein.

 

La bonne nouvelle: on peut, en 2014, continuer de s'en prendre à ces horribles antifas ultraviolents, sans être trop inquiété-e: clic, clic, clic

Mais n'ayez crainte:personne n'en parlera ou presque. La preuve. Ce qui est certes à déplorer mais nous évite une énième intervention de l'odieux connard (sans majuscule) sur les antifas-et surtout ses injonctions à parler avec les fachos parce qu'il faut se parler et la bagarre c'est caca. Nonobstant quand on se fait plomber par un excité, je subodore que la première réaction n'est pas d'aller confraternellement dialoguer avec l'excité en question. Mais je suis une horrible personne, voyez plutôt: je ne peux pas m'empêcher de moquer un pauvre monsieur doté d'un complexe de supériorité avéré qui croit de bonne foi détenir la vérité sur tout (et surtout sur ce qu'il ne connait pas) alors que c'est pas de sa faute puisque le con moyen et la conne moyenne se dépêchent de partager ses stupidités en s'esbaudissant de son bon sens. Comment décemment lui en vouloir dans de telles conditions, je vous le demande.

 

Le texte à lire absolument: ici.  

Je reviendrai peut-être sur le sujet. Si j'ai acheté et fini Des Ombres dans la Nuit. Heu non je veux dire si j'ai terminé Violence Politique et Littérature au XIXe siècle, bien sûr.

 

L'instant Sébastien Fontenelle : .  

Sur les différences de traitements-qui-ne-sont-que-le-fruit-de-notre-paranoïa-enfin-voyons.

La propagande islamophile de cet islamo-gauchisto-tevaniste avéré (pour avoir été au concert de PiL avec lui, je confirme que ce mec est louche: il avait un énorme sac à dos-sûrement rempli d'explosifs-et il a même pas voulu le mettre au vestiaire. PREUVE IRREFUTABLE.)

http://discoveringdifferent.files.wordpress.com/2012/12/yzma-gif.gif

 

(et je n'ose point évoquer sa série d'articles, Islamophobia, sur Bakchich. J'en tremble encore)

Un autre discours islamo-laxiste victimisant (alors qu'on sait bien que les bougnoules les musulman-e-s sont à l'origine de moult maux et qu'ils vous fatwatisent dès que vous osez l'ouvrir sur leurs pratiques barbares onpeupuriendire Mame Michu) d'antisémites notoires (ben oui, si tu défends les musulman-e-s, t'es antisémite parce que l'islam est antisémite et puis ta gueule) OUI le texte vient de l'Union Juive pour la Paix mais si ça se trouve c'est à cause du grand complot judéo-maçonnique ils font diversion rooo ça va hein quand on voit ce qu'on voit et qu'on entend ce qu'on entend ce qu'on sait ce qu'on sait on a bien raison de penser ce qu'on pense.

http://replygif.net/i/770.gif

 

 Revenons-en au salafiste qui doit sûrement soutenir le 11 septembre (amusant de voir ce genre de texte(2)-avec les amalgammes foireux, le parternalisme et le sexisme qui vont bien- sur un site qui héberge Vive le Feu) : il est toujours jouissif de le voir mettre leur nez dans leur caca aux hilarants trublions de Charlie Hebdo(3) alors voici une petite compil: après le texte d'Olivier Cyran (à lire-lien dans le billet)

La tyrannie de la bien-pensance

Qui ne connaît décidément aucune limite.

Les gens n'ont décidément aucun humour, c'est désolant.

 

Ca s'est passé aujourd'hui.

A lire.

FAQ autour de l'IVG et de la nécessaire poursuite de la lutte [pour la sauvegarde de l'IVG hein, ndf] 

A lire aussi, et puis ça.

Ils vous avaient manqués, les Neuneus? Les revoilà (à partir de '7:17) Oui parce que ce sont bien souvent les mêmes qui défilent contre le djendeur, l'IVG, les transpédégouines. Faut dire qu'elles/ils y mettent du leur, pour nous faire rire: L'Escargot du Grand Méchant Djendeur Mesdames Messieurs!!

(En parlant de djendeur, j'ai trouvé le pédèf de Trezego-et je les soupçonne de plagiat (non)- sur les catalogues de jouet-un autre pédèf, pas celui donné par Rue89 dans l'article cité ) Il est facilement téléchargeable.)

Quelques Neuneus trié-e-s sur le volet.

Vous voulez plus de Neuneus? Rendez-vous le 1er février pour la défense du droit à l'IVG (à ne pas confontre avec la Manif des Motards en Colère qui a lieu le même jour), devrait y avoir quelques specimen, et surtout, ne manquez pas le grand raout de tout ce que la rance compte de taré-e-s ou presque: le 26 janvier.

http://www.aniinthesky.com/wp-content/uploads/2013/02/party-hard-gif-harry-potter.gif

 

 Pendant ce temps...

La transphobie. Mais bon ça va y'a pas urgence hein...

http://gayestblogofalltime.files.wordpress.com/2014/01/tumblr_muezmr3m571rpes08o1_250.gif

Heureusement, ça commence un peu à bouger et Dieu, dans sa grande Mansuétude, nous a également envoyé Laverne Cox. Merci.

http://i.telegraph.co.uk/multimedia/archive/02026/PD47951586_Harlem1_2026028b.jpg

 

 Dieu nous dit "Je vous en prie".

 

En vrac:

Un bon gros fail qui fait bien rire.

L'invasion du lobby gay du djendeur dans nos campagnes

GROSS PROPAGANDA

 

Gonzesses & Foutchball:

Vanne moisie (plus bête que méchante) de Laurent Blanc, qui serait sans doute étonné de savoir qu'au Red Star, le directeur général est une directrice générale. Une raison de plus d'aimer le RS.

Vannes moisies, encore.

Je vous invite à lire les édifiantes itws de Malika Ménard par So Foot: et .

Outre les questions parfois un peu merdiques (contrairement aux autres non-pratiquants, on ne lui demande jamais si elle a déjà joué, et à quel poste, par exemple) vous serez ravi-e-s par les commentaires: entre les blagues salaces, les commentaires sur son physique, sa tenue vestimentaire, vous aurez droit aux insultes, et aux allusions très fines sur femme-casserole-bernard-lacombe-elles-zy-connaissent-que-dalle. Sachant que ces avisés commentateurs sont les premiers à affirmer qu'ils n'ont pas lu l'itw mais qu'ils sont venus pour les photos...

http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQcJOfvOvJcJNjetq0cWaIcm4q8tthECgC4O_F4tiTQs2BWqvsvB9q3EZvO

 

 Pour finir:

 

des documentaires:

 

L'Evangile

Si vous avez raté l'expo magnifique sur Pasolini, le docu.

Pussy Riot, une prière punk (fait chier la pub)

Free CeCe  (CeCe McDonald a été libérée depuis)

 

 

 

Bonne lecture, et puis, allez, pour terminer en beauté: voici.

 

Bisous

Bisous

 

 

 

 

 

 

 

(1) Le coffret Batman Trilogie de Nolan arrive en ma modeste demeure le 1er février, tu comprendras que je disparaisse pour quelques temps. Accessoirement j'ai un article pour une revue littéraire à écrire, mais bon, LE COFFRET BATMAN, y'a des priorités dans la vie.

(2) Je vais peut-être lancer une nouvelle rubrique intitulée La Benne ou la Décharge, je sais pas encore (toutes les idées de nom sont les bienvenues), pour ranger tous les articles analysant d'autres articles. Et ce texte pourrait en faire l'objet.  

(3) Surtout quand CH nous dispense d'une leçon (magistrale) d'humour et de second degré. Sauf que: Les Une fort cocasses sur l'Islam et les Musulman-e-s ont étonnament disparu. Comme l'a fait remarqué un mesquin commentateur -sûrement un islamo-gôchiss' de plus-peut-être parce que pour eux, c'est du premier degré.

Repost 0
Published by Ficus
commenter cet article